Accueil Dernières minutes L'International 130 millions d’euros à 13 pays en situation de crise humanitaire et...

130 millions d’euros à 13 pays en situation de crise humanitaire et sous-financée

32
0

Paris :, 14 janv. (Cinktank.com) –

Les Nations unies ont annoncé qu’elles allaient allouer 150 millions de dollars – un peu plus de 130 millions d’euros – du Fonds central d’intervention pour les urgences humanitaires (CERF) afin de stimuler les opérations humanitaires dans 13 pays en crise et sous-financés d’Afrique, des Amériques, d’Asie et du Moyen-Orient.

Cette initiative, approuvée par le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordinateur des secours d’urgence, Martin Griffiths, fait suite à la publication du rapport intitulé « Global Humanitarian Overview », qui prévient que plus de 270 millions de personnes auront besoin d’une aide humanitaire d’ici 2022, soit le nombre le plus élevé depuis des décennies.

« Les Nations unies et leurs partenaires ont pour objectif d’aider 183 millions de personnes parmi les plus vulnérables, pour un coût d’au moins 41 milliards de dollars, soit plus de 35,7 milliards d’euros », a déclaré le CERF dans un communiqué.

M. Griffiths a salué ce financement comme une « bouée de sauvetage pour des millions de personnes » qui sont « piégées dans des crises sous-financées ».

« Cette allocation, la plus importante jamais accordée par le CERF, permettra de répondre aux besoins les plus urgents des communautés vulnérables », a déclaré M. Griffiths, qui a remercié les donateurs pour leur « générosité ».

L’Arabie saoudite recevra le financement le plus important, avec 25 millions de dollars – plus de 21 millions d’euros -, suivie de la République démocratique du Congo, du Soudan et du Myanmar, qui recevront plus de 10 millions de dollars – environ 8,7 millions d’euros.

Ce dernier montant est exactement ce que recevront le Burkina Faso, le Tchad et le Niger, tandis qu’Haïti et le Liban recevront huit millions de dollars – près de sept millions d’euros ; Madagascar, sept millions – 6,1 millions d’euros ; le Kenya et l’Angola recevront six millions – 5,2 millions d’euros ; et le Honduras cinq millions – plus de 4,3 millions d’euros.

Enfin, l’organisation a rappelé que depuis sa création en 2005 et grâce aux « généreuses contributions » de plus de 130 nations et autres donateurs, elle a aidé « des centaines de millions de personnes avec quelque 7,5 milliards de dollars (plus de 6,53 milliards d’euros) dans plus de 110 pays et territoires ».

Article précédentÊtes-vous un patient diabétique ? Soyez attentif à votre vision.
Article suivantLes États-Unis dénoncent l’attaque du complexe de l’ambassade d’Irak