Accueil Dernières minutes L'International 14 morts et 70 000 personnes déplacées par les inondations en Malaisie

14 morts et 70 000 personnes déplacées par les inondations en Malaisie

59
0

Paris :, 21 déc. (Cinktank.com) –

Au moins 14 personnes sont mortes et près de 70 000 ont été contraintes de quitter leur domicile à la suite des inondations qui ont frappé la Malaisie ces derniers jours et qui ont été décrites par les autorités comme les pires depuis 100 ans.

Les pluies torrentielles ont principalement touché la région de Selangor, l’État le plus peuplé du pays et où se trouve la capitale, Kuala Lumpur. À Shah Alam, plusieurs zones sont complètement inondées et l’armée a dû distribuer de la nourriture dans des bateaux et déplacer une partie de la population vers des abris gouvernementaux.

Des milliers de services d’urgence et de personnel militaire ont dû être mobilisés, bien que les critiques affirment que les dispositions actuelles ne sont pas suffisantes pour aider l’ensemble de la population touchée.

Selon le New Straits Times, un total de 66 939 personnes ont été relogées dans plus de 400 centres à Selangor, Pahang, Terengganu, Kelantan, Negri Sembilan, Melaka, Perak et Kuala Lumpur.

Les membres de l’opposition ont toutefois qualifié la réponse du gouvernement d' »incompétente ». « Aucun avertissement n’a été émis à l’avance concernant les pluies », a déclaré un député de l’opposition, qui a déploré les pertes de vies humaines.

Les inondations de ce week-end sont déjà les pires que le pays ait connues au cours des 100 dernières années. Les inondations ont bloqué les routes, coupé l’approvisionnement en eau potable et paralysé les autres moyens de transport.

Le Premier ministre malaisien, Ismail Sabri Yaakob, a annoncé le déploiement de plus de 60 000 policiers, militaires et pompiers pour répondre à l’urgence, car de nombreux citoyens sont isolés ou n’ont pas pu atteindre les abris.

Article précédentTiger Woods : « Je suis simplement heureux et reconnaissant »
Article suivantRune : Les matchs entre Roger Federer, Nadal et Djokovic nous manquent vraiment.