Accueil Dernières minutes L'International 65 % des Allemands approuvent le travail de la chancelière allemande

65 % des Allemands approuvent le travail de la chancelière allemande

29
0

BERLIN, 14 janvier. (DPA/EP) –

65% des Allemands approuvent la performance du chancelier Olaf Scholz, selon un sondage de la chaîne de télévision ZDF publié ce vendredi.

Les travaux ont également montré que 17% des personnes interrogées pensent que le social-démocrate fait « plutôt mal » son travail.

Quant aux autres partis, le sondage a révélé que Scholz a le soutien de tous les partis. Non seulement les sociaux-démocrates apprécient positivement son travail, avec 89%, mais aussi les partisans de ses partenaires de la coalition, les Verts –85%– et les Libéraux –54%–.

Pendant ce temps, la tâche de Scholz est considérée favorablement par 58% des électeurs du parti de gauche et par 53% de l’alliance conservatrice Union chrétienne-démocrate d’Allemagne et Union sociale chrétienne bavaroise (CDU/CSU).

Cependant, seuls 31% des électeurs de l’Alternative d’extrême droite pour l’Allemagne (AfD) apprécient positivement la performance de l’actuel chancelier.

Dans l’évaluation de la sympathie et des performances, la prédécesseure de Scholz au pouvoir, Angela Merkel, continue de dominer le classement, obtenant une note de 2,5 sur une échelle de cinq points. Scholz est nettement distancé, avec 1,9 points.

De leur côté, 86 % des personnes interrogées estiment que le président allemand Frank-Walter Steinmeier « fait plutôt bien son travail ».

81% sont également favorables à l’idée de conserver le poste pendant encore cinq ans. Les prochaines élections pour élire le président de l’Allemagne auront lieu le 13 février.

Pour l’enquête, 1 128 électeurs choisis au hasard ont été interrogés entre le 11 et le 13 janvier 2022. L’enquête est représentative de la population électorale en Allemagne.

Article précédentLa RFEF a accepté de comparaître dans l' »affaire Superliga ».
Article suivantLa FAA américaine exige des précautions pour certains atterrissages de Boeing 787 après les nouveaux lancements de la 5G