Accueil Dernières minutes L'International Al-Assad déclare que l’Occident « a désormais plus d’expérience en matière de mensonges »...

Al-Assad déclare que l’Occident « a désormais plus d’expérience en matière de mensonges » dans le contexte de la guerre en Ukraine.

44
0

Paris :, 18 Mar. (Cinktank.com) –

Le président syrien Bachar al-Assad a déclaré jeudi que l’Occident « a désormais plus d’expérience en matière de mensonges » dans le contexte de l’invasion de l’Ukraine par la Russie et a affirmé qu' »il n’y a pas d’institutions internationales » ni de droit humanitaire.

« L’Occident est maintenant plus expérimenté dans le mensonge et la tromperie et a plus d’ingéniosité dans l’utilisation de masques trompeurs pour tromper différents peuples et a réussi à le faire pendant des décennies », a déclaré le président syrien, comme le rapporte l’agence de presse SANA.

Selon lui, « le monde depuis la chute de l’Union soviétique est une jungle, et les voleurs sont les Occidentaux ; il n’y a pas de droit humanitaire et il n’y a pas d’institutions internationales ».

« L’Occident n’a rien changé au cours de son histoire jusqu’à ce moment. La seule différence est que les États-Unis ont remplacé la Grande-Bretagne et la France dans les années 1950, et ces deux pays, ainsi que le reste des pays occidentaux, sont devenus dépendants de la politique américaine », a ajouté Bachar Al Assad.

Il a souligné qu’il n’y a pas non plus de « liberté d’expression en Occident parce qu’elle est tombée dans l’abîme, au moins depuis l’arrivée de George Bush Jr. il y a une vingtaine d’années ».

Lire aussi:   Le légendaire criminel italien Graziano Messina arrêté en Sardaigne

Le président syrien a souligné que « l’ensemble du monde occidental a une opinion unique et tout le monde va dans la même direction, qu’il s’agisse des gouvernements, des groupes de pression, des entreprises, des médias et, plus récemment, des réseaux sociaux ».

M. Al Assad a affirmé que la Syrie ne pouvait pas compter sur « l’Occident pour changer à l’avenir, car ce qui n’a pas été changé pendant des siècles ne le sera pas pendant des décennies », ajoutant que l’Occident « ne jouera pas un rôle objectif, juste ou utile dans aucune des questions qui préoccupent la Syrie et de nombreux autres pays ».

Article précédentXavi : « Nous avons une très bonne opportunité, c’est l’Europe ».
Article suivantKriti Sanon dans un ensemble monochrome est au service d’un look chic pendant les promotions de Bachchhan Paandey