Accueil Dernières minutes L'International Au moins huit morts et plus de 50 000 disparus dans les...

Au moins huit morts et plus de 50 000 disparus dans les inondations en Malaisie

44
0

Paris :, 20 déc. (Cinktank.com) –

Au moins huit personnes sont mortes et 50 000 ont été contraintes de quitter leur foyer à la suite des inondations qui ont frappé la Malaisie et que les autorités ont décrites comme les pires depuis 100 ans.

Les huit morts sont originaires de la province de Selangor, qui entoure la capitale Kuala Lumpur, a rapporté le journal Star, citant le chef de la police provinciale Datuk Arjunaidi Mohamed. Le bilan pourrait s’alourdir et plusieurs personnes sont portées disparues.

Les pluies ont cessé lundi, mais les autorités ont fait état de 32 044 personnes affectées qui ont dû être relogées dans 162 abris dans neuf districts de Selangor. Le district le plus touché est celui de Klang, où 18 858 personnes ont trouvé refuge.

Huit personnes sont également portées disparues à Bentong et pourraient avoir été emportées par les eaux torrentielles.

Les inondations de ce week-end sont déjà les pires qui aient touché le pays asiatique au cours des 100 dernières années. Les inondations ont bloqué les routes, coupé l’approvisionnement en eau potable et paralysé les autres moyens de transport.

« Les précipitations annuelles à Kuala Lumpur sont en moyenne de 2 400 millimètres, ce qui signifie que le chiffre d’hier (samedi) dépasse les précipitations moyennes pour un mois entier. C’est quelque chose qui n’aurait pas pu être prévu et qui ne se produit qu’une fois tous les cent ans », a déclaré le secrétaire général du ministère de l’eau, Datuk Seri Zaini Ujang, cité par le Malay Mail.

Le Premier ministre malaisien, Ismail Sabri Yaakob, a annoncé le déploiement de 66 000 policiers, militaires et pompiers pour répondre à l’urgence, car de nombreux citoyens sont isolés ou n’ont pas pu atteindre les abris.

Article précédentLe parquet ukrainien enquête sur l’ancien président Porochenko pour trahison et financement du terrorisme
Article suivantBiden envoie le conseiller à la sécurité nationale en Israël et dans les territoires palestiniens