Accueil Dernières minutes Sport Auger-Aliassime : J’aimerais remporter mon premier titre après de nombreuses finales perdues

Auger-Aliassime : J’aimerais remporter mon premier titre après de nombreuses finales perdues

32
0

Malgré des améliorations techniques et un nouveau partenariat avec Toni Nadal, Felix Auger-Aliassime n’a pas réussi à faire le saut qualitatif définitif d’un point de vue mental. Le Canadien a perdu deux autres finales cette année, à Melbourne 2 et à Stuttgart, et a reporté son rendez-vous avec son premier titre ATP.

Il s’agit de huit finales au cours desquelles Auger-Aliassime a mal géré les moments importants et s’est effondré dans les meilleurs moments. Néanmoins, le joueur de tennis né en 2000 a obtenu deux résultats importants dans des tournois du Grand Chelem : le premier à Wimbledon et le second à l’US Open.

Le Canadien a atteint les quarts de finale sur le gazon du All England Club, tandis qu’à Flushing Meadows, il s’est incliné en demi-finale face au futur vainqueur du tournoi, Daniil Medvedev. Auger-Aliassime aura pour objectif d’améliorer son score en 2022.

Auger-Aliassime : Je veux revenir dans le top 10.

« L’année a été marquée par de grandes réalisations. Ils font partie de l’élite du sport. Je veux dire, il y a très peu de personnes aussi chanceuses à cet égard. Mon prochain défi est de revenir dans le top 10 et de pouvoir y rester le plus longtemps possible », a expliqué le Canadien dans une interview accordée à TennisUpToDate.

« J’aimerais aussi pouvoir remporter mon premier titre après tant de finales manquées. J’ai été béni et je me sens très chanceux, j’ai fait beaucoup de sacrifices et je me suis beaucoup amélioré au cours des dernières années et j’ai appris de chaque victoire et de chaque défaite.

C’est ce que j’essaie de faire match après match ». Auger-Aliassime a enfin exprimé son opinion sur la question des vaccins. Rappelons que l’Open d’Australie sera le premier grand tournoi international ouvert uniquement aux athlètes vaccinés.

« Je comprends que certaines personnes choisissent de ne pas le faire. C’est leur choix et il doit être respecté. Mais il y a des conséquences. Il ne sert à rien de dire aux fans qu’il faut se faire vacciner pour nous protéger tous et de voir ensuite des joueurs qui ne le font pas.

Ce serait un choix très hypocrite. Je suis favorable à ce que tout le monde se fasse vacciner pour essayer de rendre le monde meilleur ».

Article précédentBruxelles impose une expiration de neuf mois pour le Certificat Covid des patients sans doses de rappel
Article suivantLa Chine condamne les critiques internationales sur les résultats de Hong Kong, les qualifiant de « clichés pour déclencher le chaos ».