Accueil Dernières minutes L'International Blinken reproche à Bennett de relancer le projet de construction d’un nouveau...

Blinken reproche à Bennett de relancer le projet de construction d’un nouveau quartier à Jérusalem-Est

48
0

Paris :, 3 déc. (Cinktank.com) –

Lors d’une conversation téléphonique, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a reproché au Premier ministre israélien Naftali Bennett d’aller de l’avant avec les plans de construction d’un quartier controversé à Jérusalem-Est, alors que le projet avait été abandonné en principe.

Des sources proches du dossier ont déclaré au « Times of Israel » que la conversation avait été « intense » et que M. Blinken avait manifesté son opposition au projet de construction de quelque 9 000 logements à Atarot, une question qui entraverait sérieusement la proposition d’une solution à deux États au conflit israélo-palestinien.

Auparavant, une commission locale avait donné son approbation préliminaire au projet, qui prévoyait la construction d’un quartier ultra-orthodoxe à proximité de l’aéroport d’Atarot, ce qui a déclenché la sonnette d’alarme à Washington.

Cependant, peu de temps après, les autorités israéliennes ont indiqué que le projet avait été abandonné, selon plusieurs médias. Le ministère de l’Intérieur a donc retiré le plan de son agenda.

Dimanche, cependant, le projet est réapparu sur le site web du ministère, qui a alors confirmé que le plan serait repris le lundi suivant. Dans un communiqué, le département d’État américain a appelé les parties à « faire preuve de retenue dans la prise de décisions qui pourraient exacerber les tensions et entraver une solution à deux États, y compris les activités liées à des implantations potentielles ».

Les sources ont insisté sur le fait que M. Bennett avait assuré à M. Blinken que le projet ne serait de toute façon pas réalisé, mais le secrétaire d’État a souligné que toute « avancée du plan est inacceptable ».

Les membres de la coalition ont expliqué que l’absence d’accord entre les partis au sein de la coalition a conduit chaque parti à essayer de faire avancer son propre programme, ce qui entrave sérieusement les chances de Bennett de maintenir l’ordre au niveau politique.

Le projet Atarot bénéficie actuellement d’une approbation de planification initiale, mais devra encore obtenir un certain nombre d’approbations ultérieures avant que la construction puisse commencer. L’avancement du plan est bloqué depuis plusieurs années en raison de la pression internationale.

Article précédentHommes, prenez des notes ! Ces choses rendent le sexe moins agréable pour les femmes
Article suivantLe Xiaomi 12 pourrait arriver à cette date – 6 caractéristiques excitantes du prochain Smartphone