Accueil Dernières minutes L'International Boris Johnson reçoit une dose de rappel du vaccin COVID-19

Boris Johnson reçoit une dose de rappel du vaccin COVID-19

40
0

Paris :, 2 déc. (Cinktank.com) –

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a donné ce jeudi la dose de rappel du vaccin contre le COVID-19 à l’hôpital Saint Thomas de Londres, le même où il s’est rétabli lorsqu’il a été infecté par le virus, et a insisté pour que le Le National Health Service (NHS) s’efforcera d’offrir une troisième dose à tous les adultes d’ici la fin janvier.

Johnson, qui a fait un geste de victoire devant les caméras lors de la réception de l’injection, a encouragé la population britannique à se faire vacciner avant le début de la saison de Noël. « La variante omicron ne va pas annuler la valeur d’une troisième dose », a déclaré le Premier ministre britannique, comme l’a rapporté le journal londonien ‘The Evening Standard’.

Après s’être fait vacciner, le « premier ministre » a écrit sur les réseaux sociaux : « Quand votre tour viendra, faites-vous vacciner. Nous ne pouvons pas donner une seconde chance au virus. »

Malgré le durcissement des restrictions dû à la variante omicron du coronavirus, Johnson a insisté, comme il l’a expliqué mardi, pour que les plans de Noël britanniques soient assurés.

De son côté, le ministre de la Santé, Sajid Javid, a expliqué mercredi que les citoyens doivent faire preuve « d’un peu de prudence » et a recommandé des tests rapides pour le COVID-19 en cas d’assister à une célébration dans laquelle il y a plusieurs personnes.

Le nombre élevé d’infections au COVID-19 que les autorités sanitaires britanniques ont vérifié de manière soutenue ces dernières semaines a conduit les experts à demander au gouvernement d’introduire des mesures restrictives pour arrêter la propagation de la maladie. En ce sens, le Parlement britannique a approuvé le 27 novembre le rétablissement de l’utilisation obligatoire du masque dans les transports publics et les commerces en Angleterre.

De même, le gouvernement britannique a imposé une quarantaine obligatoire de 10 jours à toute personne ayant été en contact étroit avec un quelconque positif pour la nouvelle variante, qu’elle ait ou non été vaccinée. Les premiers cas de la variante omicron du coronavirus ont été détectés à Nottingham et à Brentwood, dans l’Essex.

Le Royaume-Uni connaît désormais une nouvelle hausse des infections avec plus de 53 945 nouvelles infections signalées ce jeudi, selon le dernier bilan, et plus de 141 décès par jour. Le pays a enregistré 10,3 millions de positifs et plus de 145 000 décès depuis le début de la pandémie.

Article précédentLe compte des désapprouvements de YouTube a disparu ? Voici comment vous pouvez le faire revenir
Article suivantUn rapide retour sur la colline pour Milind Soman et Ankita Konwar à Madurai