Accueil Dernières minutes L'International Bruxelles approuve 560 millions supplémentaires pour les programmes d’éducation des réfugiés en...

Bruxelles approuve 560 millions supplémentaires pour les programmes d’éducation des réfugiés en Turquie

28
0

BRUXELLES, 21 déc. (Cinktank.com) –

La Commission européenne a adopté mardi deux plans d’aide pour promouvoir l’éducation des réfugiés et des communautés d’accueil en Turquie d’un montant de 560 millions d’euros, un élément qui s’ajoute aux 3 000 millions convenus avec Ankara pour le renouvellement de l’accord migratoire de 2016.

« Ces fonds montrent que l’UE continue de tenir ses engagements », s’est félicité le commissaire au voisinage, Oliver Varhelyi, qui a assuré que des centaines de milliers d’enfants réfugiés pourront ainsi poursuivre leur éducation.

Le plan fournit également une assistance aux autorités turques pour faire face à la situation migratoire à sa frontière orientale, améliorer les normes des centres d’accueil dans la région et renforcer la protection du passage des frontières. 30 millions d’euros seront consacrés à cet effet.

L’essentiel des fonds, 530 millions, sera alloué à des projets éducatifs comme celui qui vise à intégrer les enfants syriens dans le système éducatif turc et finance tout ce qui touche à l’éducation comme les salaires des enseignants, les transports, le matériel scolaire et privé et linguistique. cours.

Le programme qui encourage l’éducation avec des transferts directs, un plan qui atteint près de 700 000 réfugiés, sera également renforcé, et l’accès à l’enseignement supérieur sera favorisé par le biais de bourses et de services, ce qui, aux yeux de l’UE, est essentiel pour améliorer les perspectives des réfugiés emploi.

La Turquie accueille environ quatre millions de réfugiés, le pays le plus accueillant au monde, dont 3,6 millions de Syriens. Depuis 2016, Ankara a reçu des fonds des Vingt-sept pour gérer l’accueil des réfugiés syriens en échange de leur coopération pour freiner les flux de migrants vers l’Europe.

La relation a été renouvelée en juin dernier, à un moment qui marquait le début d’une nouvelle étape constructive entre l’UE et la Turquie, dans une tentative claire de mettre de côté l’instabilité vécue en Méditerranée orientale au cours des deux dernières années.

Article précédentIsco et Alaba, deux nouveaux cas de COVID-19 dans un Real Madrid avec épidémie
Article suivantAu moins trois morts et 44 blessés dans l’incendie d’une raffinerie en Inde