Accueil Dernières minutes Ceferin dit « non » aux « super ligues égoïstes » et aux « propositions extravagantes » pour...

Ceferin dit « non » aux « super ligues égoïstes » et aux « propositions extravagantes » pour la Coupe du monde de football

86
0

Le président de l’UEFA souligne le soutien de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe

MADRID, 26 janvier (Cinktank.com) –

Le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, a salué « un soutien fort » de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), avec un nouveau « non » aux « super-ligues égoïstes » et aux « propositions extravagantes » pour la Coupe du monde.

« Dans une résolution adoptée aujourd’hui, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a apporté un soutien fort à l’UEFA et une contribution importante aux questions prioritaires pour le développement positif du football à l’avenir », a déclaré l’UEFA dans un communiqué mercredi.

La résolution de l’APCE « Gouvernance du football : affaires et valeurs », menée par Lord George Foulkes, membre de la Chambre des Lords britannique et ancien président du club de football Heart of Midlothian (2004-05), souligne l’engagement universel des autorités publiques européennes à continuer de protéger et de renforcer le modèle de football européen fondé sur les valeurs et la solidarité », ajoute-t-elle.

Lire aussi:   Le SUV électrique Tata Nexon EV Max sera lancé en Inde demain - les détails ici

L’instance dirigeante du football continental souligne que la résolution est « particulièrement accablante pour la tentative ratée de démanteler la Super League européenne et met en garde contre les conséquences potentiellement « désastreuses » des projets actuellement à l’étude par la FIFA d’organiser la Coupe du monde tous les deux ans ».

« La résolution interpelle les instances dirigeantes du sport et les parties prenantes, et contient des recommandations à leur intention sur un certain nombre de questions prioritaires, telles que la bonne gouvernance et la contribution des ligues nationales aux mécanismes de solidarité paneuropéens, les droits de l’homme à l’égalité des sexes, la protection des mineurs et les réformes du marché des transferts, entre autres », ajoute-t-elle.

Le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, a également commenté la résolution en soulignant que l’unité est une force, et non l’égoïsme ou les projets extravagants. « Les institutions européennes et le football européen, ainsi que le mouvement sportif européen, sont fermement unis autour de nos valeurs et de notre modèle de solidarité. Il n’y a pas de place pour l’interprétation ou la négociation », dit-il.

Lire aussi:   Meta, propriétaire de Facebook, était une action populaire pour les fonds spéculatifs avant la chute.

« C’est ‘non’ aux super-ligues égoïstes et ‘non’ aux propositions extravagantes de Coupe du monde. Mais ‘oui, oui, oui’ pour travailler ensemble afin de protéger et de renforcer notre modèle qui fonctionne dans l’intérêt du football européen et de la société », ajoute-t-il.

En outre, l’UEFA explique que cette résolution soutiendra les discussions en cours dans le cadre du processus de consultation et de réforme de la Convention de l’UEFA sur l’avenir du football européen, qui réunit les principales parties prenantes du football et inclut l’UE et le Conseil de l’Europe en tant qu’observateurs.

Article précédentSky Sports, extension du partenariat avec DP
Article suivantDes documents gouvernementaux contredisent la version de Johnson du prétendu sauvetage d’animaux en Afghanistan