Sérieview: Top Boy/The Man in the High Castle/Speechless

Chroniques
Audio picto à l'écoute
02.03.2017
Pas de syndrome du "c'était mieux avant", pas de course après l'absolue nécessité de voir tout, tout de suite, pas l'envie d'être esclave de la nouveauté. Nous vous proposons de découvrir 3 séries, l'une dont la production est terminée, une autre qui est cours depuis au moins 1 saison et enfin une troisième qui vient de débuter.

Top Boy

entrez la description de l'image ici

Top Boy est une série télévisée britannique dramatique de 8 épisodes de 48 minutes diffusée sur la chaine Channel 4. La saison 1 a été diffusé du 31 octobre au 3 novembre 2011 et la deuxième saison le 20 août 2013.

La première saison se concentre sur l'histoire de Ra'Nell (Malcolm Kamulete) devant faire face à la criminalité environnante et aux responsabilités suite à l'internement de sa mère dans un hôpital psychiatrique. On assiste aussi à l'ascension de deux trafiquants locaux Dushane (Ashley Walters) et Sully (Kane Robinson).

Situé dans le quartier fictif de Summerhouse à Hackney, dans l'est de Londres, Top Boy a été imaginé par Ronan Bennett écrivain et scénariste nord-irlandais, qui dans sa jeunesse fut membre de l'IRA (Irish Republican Army) avant d'être condamné pour meurtre. À sa sortie de prison, il entama des études d'histoire et publia cinq romans et deux œuvres de non-fiction. C'est son troisième roman, The Catastrophist (1998), qui le fait connaitre du grand public. Ce roman a pour cadre le Congo belge juste avant l'indépendance et relate les relations entre un romancier et un journaliste. Le roman fut salué par la critique, le comparant à Graham Greene (Un Américain bien tranquille, Le Troisième Homme), Joseph Conrad (Au cœur des ténèbres, Lord Jim) ou John le Carré avec son Constant Gardener.

Top Boy est un drame convaincant et immersif avec un excellent casting d'ensemble. Ashley Walters, ancien membre du groupe de rap So Solid Crew fut arrêté dans le passé pour agression avec armes à feu, est criant de vérité dans le rôle Dushane. Pourtant, la série ne se limite pas à simplement décrire un univers de crimes, elle dépeint également avec beaucoup de pudeur et de justesse, les atermoiements d'une jeunesse en rupture de ban.

Une série "réaliste" avec une mise en scène sobre et une histoire efficace, qui pousse plus loin le genre criminel pour se rapprocher, dans sa démarche, d'une série telle que The Wire. Une troisième saison serait en court de préparation, mais Channel 4 n'a toujours pas confirmé la rumeur.




The Man in the High Castle

entrez la description de l'image ici

The Man in the High Castle est une série télévisée uchronique américaine, dont le pilote a été diffusé le 15 janvier 2015 sur la plateforme de vidéo à la demande Amazon Video. Les dix premiers épisodes de la série ont été disponibles sur Amazon à partir du 20 novembre 2015.

Il s'agit de l'adaptation du roman Le Maître du Haut Château de Philip K. Dick (1962). La série est produite par Ridley Scott, le réalisateur de Blade Runner en 1982, également adapté du roman de Dick Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? (1966).

Une deuxième saison de dix épisodes (10x60 minutes) a été diffusée le 16 décembre 2016. Le 3 janvier 2017, Amazon renouvelle la série pour une troisième saison.

La série télé reprend les personnages clés du roman. Mais à part l’antiquaire, collabo obséquieux fidèle en tout point à son modèle dans le livre, les autres protagonistes ont été modifiés plus ou moins profondément. D'autres personnages ont été ajoutés, comme l'implacable inspecteur-chef Kido, patron de la police japonaise.

Avec son rythme assez lent et une mise en place dramatique qui prend son temps, The Man in the High Castle mérite que l'on prenne le temps de se laisser prendre au jeu d'une histoire qui cherche avec beaucoup de réussite à crédibiliser un univers alternatif où les Nazis auraient gagnés la Seconde Guerre mondiale. L'ambiance générale, le soin du détail, rend crédible ce nouveau monde. Le tout est subtilement mêlé à la véritable atmosphère américaine du début des années 60. Les personnages sont traités avec plus ou moins de succès et on sera plus fasciné par l'ambiguïté de l'Obergruppenführer SS américain John Smith ou par le pacifisme contrarié du ministre Nobusuke Tagomi que le reste de la galerie de personnages aux problématiques plus ou moins captivantes à certains moments.

Reste une série rare dans sa qualité visuelle et dans son récit qui captivera autant les fans de science-fiction que les amateurs de drames.






Speechless

entrez la description de l'image ici

Speechless est une série télévisée américaine créée par Scott Silveri, diffusée depuis le 21 septembre 20161 sur le réseau ABC. Elle se compose de 16 épisodes de 22 minutes.

Mère de trois enfants, Maya DiMeo (Minnie Driver) déploie une énergie folle pour que JJ (Micah Fowler), son fils aîné souffrant d'infirmité motrice cérébrale, puisse grandir en bénéficiant des meilleurs soins. Alors que toute la famille s'apprête à déménager pour la énième fois, JJ noue une relation privilégiée avec Kenneth (Cedric Yarbrough), le concierge de l'école, auquel il demande d'être son aide-soignant.

Speechless parle d'un sujet délicat avec beaucoup de sensibilité et d'irrévérence, en partie grâce à un casting de haute volée.



Texte: rédaction Cinktank