Ridley Scott, Alien et les anciens astronautes

Chroniques
Audio picto à l'écoute
12.05.2017
Pour ceux qui comme nous farfouillent les internets à la recherches de vidéos virales, montages complotistes bien barrés et autres memes facilement échangeables, cet article va vous sembler familier.

Lorsque Ridley Scott a sorti "Prometheus" (et dernièrement "Alien : Covenant") et pris le virage d'une science-fiction aux questions philosophiques, nous proposant une réflexion sur les origines de l'humanité et son but dans ce grand tout qu'est le cosmos (l'univers au sens spirituel), ça nous a rappelé quelque chose. Une théorie pseudo-scientifique et tirant vers l'ufologie : Les anciens astronautes.


anciens-astronautes

Les anciens astronautes seraient des "visiteurs" extraterrestres venus apporter aux anciennes civilisations de la Terre le savoir dans les domaines de l'écriture, de l'architecture, de l'agriculture, des mathématiques, de l'astronomie et de la médecine. Nous faisant passer du stade d'éleveurs de chèvres teubés à des personnes distinguées qui savent faire une sauce à l'aneth pour leur saumon. Ces êtres à la technologie supérieure à celle de l'homme seraient devenus, au fil des siècles, des dieux pour nous. En gros, tous les êtres aux pouvoirs surnaturels dont parlent les anciennes mythologies et l'archéologie met les cultes en évidence.


anciens-astronautes

Ce nouveau courant de l'Évhémérisme (une théorie selon laquelle les dieux seraient des personnages réels, sacralisés après leur mort) est souvent attribué à Erich von Däniken (à l'origine du mouvement de l'Astroarchéologie) mais, si ce dernier l'a amplement popularisé en 1968, la théorie avait toutefois déjà été mise en avant, notamment dans les années 1870-1880 par Helena Blavatsky et son théosophisme. Puis en 1960 par Louis Pauwels et Jacques Bergier, en 1962 par Robert Charroux. Et finalement en 1965 par Jean Sendy (je l'ai pas deviné hein, c'est Wikipédia qui me l'a dit). Elle s'appuie sur une interprétation littérale de textes religieux, ou des découvertes spectaculaires comme les lignes de Nazca ou encore des artéfacts comme les crânes de cristal. Qui restent encore une énorme énigme pour la science, mais pas pour Indiana Jones.

Pour la communauté scientifique, cette théorie des anciens astronautes n'a bien entendu aucun fondement, car les éléments archéologiques prétendument inexpliqués ont le plus souvent une explication rationnelle déjà exposée par les archéologues. Ainsi, Jean-Pierre Adam, dans son ouvrage "L'archéologie devant l'imposture", explique que la construction de la grande pyramide repose non pas sur un savoir étranger à l'espèce humaine mais bien sur les techniques de l'époque.


anciens-astronautes

Cette croyance en des êtres que l'on appelle "Astronautes" est également appuyée par la libre interprétation de beaucoup de documents visuels (gravures, sculpture, inscriptions et tableaux) faisant état de créatures humanoïdes aperçues à différents moments de notre histoire dans des "boules de feu" ou "charriots volants". Des peintures aussi, donnant à voir des silhouettes plus grandes que les autres et dont la tête est entourée d'un cercle ou d'un halo de lumière pouvant être perçu comme un casque. Encore une fois, l'esprit comblant le vide de l'interrogation par ses propres fantasmes.



Un des meilleurs exemples que les partisans de cette théories utilisent pour valider leurs arguments est le phénomène historique appelé : le culte du cargo. Un ensemble de rites qui sont apparus à la fin du XIXe siècle et dans la première moitié du XXe siècle chez les aborigènes, notamment en Mélanésie (Océanie), en réaction à la colonisation. Il consistait à imiter les opérateurs radios américains et japonais commandant du ravitaillement (distribués par avion-cargo) et plus généralement la technologie et la culture occidentale (moyens de transports, défilés militaire, habillement, etc.), en espérant déboucher sur les mêmes effets, selon ce qu'on a qualifié de croyances "millénaristes". En effet, les indigènes qui ignorent l'existence et les modalités de production occidentale vont attribuer l'abondance et la sophistication des biens apportés par cargo à une faveur divine et vouer un culte aux avions et aux pilotes en les considérant comme êtres venus du ciel (à juste titre). Ainsi en constatant cette réaction humaine, on est en droit de se demander si nos ancêtres n'ont pas réagit de la même manière en voyant venir du ciel des êtres dont ils ne comprenaient pas la technologie. Se les représentant au fil des générations par des symboles et métaphores visuelles.

Quoiqu'il en soit, dans "Prometheus" ainsi que dans "Alien : Covenant", cette question d'êtres supérieurs à l'origine de notre création est intimement liée à celle de notre but dans l'univers. Serions-nous l'évolution d'une bactérie contenue dans une météorite ayant frappé la Terre, donc nous-même les extra-terrestres ? Ou bien serions-nous le fruit d'une expérience génétique menée par nos "créateurs" ?

Une nouvelle théorie avancée cette fois-ci par les adeptes de la croyance des Reptiliens, une race supérieure ayant pour habitude de faire des expériences génétiques et dont nous en serions un des exemples. Cette théorie développe et complète celle de Zecharia Sitchin qui évoqua bien l'origine extraterrestre des Anunnaki, fondateurs de la civilisation de Sumer mais nia leur origine reptilienne, contrairement à Anton Parks qui a décrit la genèse des reptiliens Anunnaki dans ses livres. Selon Sitchin, les tablettes sumériennes décrivent comment l'homme a été créé par ces fameux extra-terrestres reptiliens en insérant quelques-uns de leurs gènes dans le génome de l'Homo Sapiens (Homme en sumérien se dirait "LU.LU" : celui qui a été mélangé). Une idée qui viendrait, selon ses croyants, éclaircir l'histoire d'Adam & Eve et du serpent. Adam et Eve n'étant à la base que des humains domestiqués par les Anunnaki, ayant reçu la connaissance par un dissident (le fameux serpent) puis chassés du "Jardin d'Eden" par leur créateur découvrant qu'ils avaient "évolué". Une histoire à rapprocher de celle de Prométhée et de l'Ange déchu Lucifer. BREF !


anciens-astronautes

anciens-astronautes

Cette croyance des anciens visiteurs est très fréquente dans notre culture populaire. On pense au film "Jupiter Ascending" des soeurs Wachowski, aux Mondo-Shawans dans "Le Cinquième Élément" de Luc Besson, au roman "Les montagnes hallucinées" d'H.P. Lovecraft, à la bande dessinée "Thorgal" de Jean Van Hamme et Grzegorz Rosinski, au livre "2001 : Odyssée de l'espace" d'Arthur C. Clarke (et donc le film de Stanley Kubrick), à "Stargate" de Roland Emmerich, aux "Transformers" de Michael Bay, à la franchise "Iron Sky" et j'en passe. On voit bien que même si personne n'y donne du crédit, l'idée qu'une ancienne civilisation soit à l'origine de notre espèce est quelque chose qui revient très souvent dans beaucoup d'oeuvres.


anciens-astronautes

Ridley Scott veut-il avec l'univers d'Alien nous montrer que toutes nos croyances ont la même origine commune ? Veut-il réinventer l'histoire de l'humanité pour lui faire prendre conscience qu'elle n'est rien ? En tout cas ça nous dit pas qui a construit les pyramides tout ça...
Et si jamais tu veux en savoir plus sur les mystères de notre monde, il faut que tu regardes l'émission "Alien Theory". Un petit bijou rempli de gens très sérieux qui parlent d'extraterrestres et croient que la terre est creuse et remplies de reptiles nous surveillant :



rédaction Cinktank