Comment j'ai rencontré mon père est le joli film qu'il nous manquait en ce début d'année

Critiques
Audio picto à l'écoute
07.06.2017
Certaines scènes auraient mérité beaucoup plus de rythme, un traitement un peu plus loufoque pour accompagner toutes les belles idées dont il est truffé.

Un bien joli film que voilà, ce "Comment j'ai rencontré mon père" de Maxime Motte. Son premier film d'ailleurs, pour lui qui avant avait développé ses talents de scénariste et d'acteur sur des long-métrages comme "Les Naufragés" (David Charhon), "De l'autre côté du périph" (David Charhon) et bientôt "Le Petit Spirou" de Nicolas Bary.



"Comment j'ai rencontré mon père" c'est l'histoire d'un père (François-Xavier Demaison) un peu laxiste qui n'arrive pas vraiment à assumer son rôle avec son fils adoptif Enguerrand (Owen Kanga). Sa vie se retrouve bouleversée le jour où Enguerrand accueille un migrant ghanéen (incarné par Diouc Koma) qu'il prend pour son père biologique.

L'idée du film est venue au réalisateur de son expérience personnelle : "L’inspiration est soudain venue lorsque j’ai perdu mon beau-père que j’adorais. L’enterrement a été chaotique et burlesque parce que le prêtre, agacé par les textes profanes que nous avions choisis, a quitté la cérémonie. Nous avons donc improvisé seuls un adieu digne de lui. C’est de là qu’a germé l’idée d’une épopée de bras cassés..."


comment-jai-rencontre-mon-pere

Une épopée familiale que l'on peut facilement rapprocher d'oeuvres comme "Little Miss Sunshine" de Jonathan Dayton et Valerie Faris ou encore "Adieu Berthe, ou l'enterrement de mémé" de Bruno Podalydès. Et en cela, Maxime Motte réussi à nous proposer une histoire belle et juste, souvent aux allures de conte contemporain avec ses personnages loufoques. Comme le grand-père trafiquant de médicaments à la maison de retraite, joué par le toujours excellent Albert Delpy. Une histoire toujours entre l'humour et le tragique, qui n'est jamais tire-larme ou à vouloir user d'effets de manche pour provoquer l'émotion.


comment-jai-rencontre-mon-pere

Malheureusement on regrettera le manque de prise de risque au niveau de la réalisation. Certaines scènes auraient mérité beaucoup plus de rythme, un traitement un peu plus burlesque pour accompagner toutes les belles idées dont "Comment j'ai rencontré mon père" est truffé. De ce fait, certaines répliques très drôles tombent assez souvent à l'eau à cause de ce timing assez hésitant. On serait curieux de voir ce que le duo Nakache-Toledano, Bruno Podalydès ou bien Julie Delpy auraient fait avec tout ça. Mais bon après tout ce n'est pas bien grave car pour un premier film, on ne peut que soutenir toute la démarche. Une jolie surprise.


comment-jai-rencontre-mon-pere

Comment j'ai rencontré mon père
Un film de Maxime Motte avec François-Xavier Demaison, Isabelle Carré, Albert Delpy, Diouc Koma, Owen Kanga...

rédaction Cinktank