Il faut aller voir "Espèces menacées", parce qu'on ne sait même pas comment en parler

Critiques
Audio picto à l'écoute
30.09.2017
C'est un film qu'on regarde mais dont on n'arrive pas à parler. Exactement comme ce que vivent les personnages.

Le nouveau film de Gilles Bourdos méritera sûrement une analyse plus intellectuelle sur la morale des histoires qu'il entrecroise. Histoires tirées de la nouvelle "Rare and Endangered Species" de l'américain Richard Bausch, plus étoffée de personnages encore. Mais là au cinéma, et vu la teneur des enjeux à developper, il fallait concentrer les choses.


especes-menacees

Et ça n'est pas plus mal. Dans "Espèces menacées" vont se croiser, au-delà des destins mis en scène, plusieurs manières de montrer que les hommes et femmes sont lâches et apeurés. Mais s'il l'on fait l'effort d'y regarder plus profondément on y verra tout de même une humanité. Cette humanité renvoyant aux erreurs commises etc. Et là mon p'tit lapin, c'est pas "Plus belle la vie". Ici c'est le vrai monde.



Une jeune couple dont l'homme est intenable et violent (Alice Isaaz et Vincent Rottiers), des parents impuissants qui voudraient l'aider (Grégory Gadebois et Suzanne Clément), un voisin (Eric Elmosnino) en plein divorce et qui vient d'apprendre que sa fille (Alice de Lencquesaing) était enceinte d'un homme plus vieux que lui (Carlo Brandt), un jeune thésard (Damien Chapelle) obligé de redescendre s'occuper de sa mère devenue fragile mentalement (Brigitte Catillon). Des histoires traitées de manière on ne peut plus réelles et justes, mais filmées comme des tableaux aux couleurs saturées.

A lire aussi: "LE CHÂTEAU DE VERRE", L'EXEMPLE TYPE DU FILM QUI SE LIVRE AU CHANTAGE ÉMOTIONNEL


especes-menacees

especes-menacees

À lire aussi : "MON GARÇON" EST-IL UN "TAKEN" FRANÇAIS AVEC GUILLAUME CANET ?

"Espèces menacées" est un film qui déroute. Par sa mise en scène aux plans contemplatifs rendant la vie réelle sublime, et par ses dialogues nous tapant à chaque fois derrière la tête pour nous rappeler où l'on est. À chaque fois que l'on pense être embarqué par la magie du visuel, l'histoire vient nous arracher. Le jeu des acteurs aussi, tous excellents (ce qui a pour effet de rendre le drame encore plus palpable), mais parmi eux Alice Isaaz et Grégory Gadebois sortiront inévitablement du lot. Tant ce qui les unis est fort et indicible.


especes-menacees

especes-menacees

Très honnêtement, il ne sert pas à grand chose de disserter longtemps sur ce film. Il y a des gens beaux mais pas photogéniques. C'est le même principe ici. Aucune analyse ou critique ne parviendra à rendre réellement compte de ce qu'est "Espèces menacées". C'est un film qu'on regarde mais dont on n'arrive pas à parler. Exactement comme ce que vivent les personnages.

Espèces menacées
Un film de Gilles Bourdos avec Alice Isaaz, Vincent Rottiers, Grégory Gadebois, Suzanne Clément, Eric Elmosnino, Alice de Lencquesaing, Carlo Brandt, Damien Chapelle, Brigitte Catillon, Pauline Etienne et Frédéric Pierrot

rédaction Cinktank