Si t'es en couple sur ta photo de profil Facebook, ne regarde pas "Killing Eve"

Critiques
Audio picto à l'écoute
07.05.2018
D'une manière générale, si t'aimes les fonds d'écran avec les chats, les bébés, dire "Gros bisous" ou faire du cheval, cette série n'est pas pour toi.

"Killing Eve" est un programme frais et réjouissant puisqu'il dit clairement aux gens cul-cul la praloche d'aller se faire enculer. Comprenons-nous bien, la série n'est pas excluante, elle est destinée à tout le monde. Mais il est clair qu'elle ne fera jamais l'unanimité dans son propos.


killing eve

killing eve

Alors ça parle de quoi... D'une tueuse psychopathe, qui ne connaît aucune forme d'empathie. Et une flic, fascinée par elle, qui va se mettre à la traquer. Un espèce de jeu du chat et de la souris à travers l'Europe où les deux personnages principaux (Sandra Oh et Jodie Comer) ne vont faire que se croiser et s'observer à travers différentes scènes de crimes.

"LA RÉVOLUTION SILENCIEUSE": SE TAIRE C'EST AUSSI RÉSISTER

La série est l'adaptation du roman "Codename Villanelle" de Luke Jennings, sorti en 2015. Une dangereuse psychopathe, Oxana Vorontsova, est extraite d'une prison Russe par un groupe mystérieux qui lui offre une seconde vie. En échange, ils l'entraînent à devenir une experte en assassinat pour qu'elle tue sur demande. Un jour, elle va voir arriver sur sa route Eve Polastri, une agent britannique surdouée, qui va faire rapidement le lien entre tous les assassinats d'Oxsana. Qui se fait appeler Villanelle en hommage au parfum préféré de la Comtesse Madame du Barry (dernière favorite du Roi Louis XV, morte guillotinée). Voilààààà


killing eve

killing eve

killing eve

Ce que tu dois retenir

Mis à part que ce sont 8 épisodes en cours de diffusion et que la série a déjà été renouvelée pour une deuxième saison, ce qu'il faut retenir c'est : Jodie Comer. L'actrice qui joue le rôle de Villanelle est, en plus de l'humour trash, vraisemblablement le point le plus fort du show. Sans elle, ce serait une bonne série originale. Avec elle, c'est autre chose, et c'est sûrement grâce au fait que : elle ressemble vraiment à une psychopathe. Quand elle sourit, quand elle rit (un rire qu'elle s'est inventé, puisqu'elle ne sait pas faire), quand elle observe... Jodie Comer met souvent mal à l'aise et en devient très drôle.


killing eve

killing eve

killing eve

On attend la suite comme des petits chats impatients. Merci BBC America. Et surtout merci à Phoebe Waller-Bridge, qui a entièrement dirigé l'écriture, la réalisation et la production de la série. Elle arrive à prouver qu'on peut proposer un récit où les femmes sont les plus fortes sans forcément marquer une opposition entre les sexes. Bon, après, faut dire que les hommes sont vraiment des gros bâtards alors on peut fermer les yeux sur une petite vengeance bien sentie...



Killing Eve
d'après "Codename Villanelle" de Luke Jennings
Une série de Phoebe Waller-Bridge avec Jodie Comer, Sandra Oh, Fiona Shaw, Darren Boyd, Kirby Howell-Baptiste, David Haig...

rédaction Cinktank