Est-ce que c'était vraiment utile d'adapter "Le Petit Spirou" au cinéma ?

Critiques
Audio picto à l'écoute
28.09.2017
Imagine prendre l'avion pour aller chercher le pain. Imagine t'habiller super classe pour aller pisser. Bah voilà, t'as vu le film.

Drôle d'idée que celle d'adapter "Le Petit Spirou" au cinéma. Ce spin-off créé par Tome & Janry racontant la jeunesse du groom de Franquin. Drôle d'idée puisque, "Le Petit Spirou" étant une BD des années 90, elle ne parle qu'à ceux qui ont bientôt la trentaine. Et qu'on ne me fasse pas croire que, sous prétexte que les publications ont duré jusqu'en 2015, la nouvelle génération s'y est elle aussi intéressée. Non. Le Petit Spirou il s'était depuis longtemps fait déboiter par Titeuf.


le-petit-spirou

À lire : "ÇA" EST VÉRITABLEMENT UN FILM QUE LES ENFANTS DOIVENT VOIR

Est-ce que c'était vraiment utile d'adapter cette bande-dessinée ?

Très honnêtement, on se demande. Vu comment le film s'éloigne tellement d'elle. L'essence même, et l'intérêt du Petit Spirou était le traitement des tabous adultes chez les enfants. L'éveil sexuel (omniprésent), la mort, la naissance des sentiments, la religion, la morale. Bref, toutes les choses que les adultes ont du mal à aborder avec les jeunes enfants. Sauf qu'ici : zéro.


le-petit-spirou

le-petit-spirou

Alors du coup, à quoi ça sert de l'adapter, si c'est pour n'en garder qu'une aventure d'enfant à la Ducobu ou Le Petit Nicolas ? Ajoutant à cette interrogation le fait que, comme on le dit plus haut, Le Petit Spirou ne parle pas vraiment à la génération dont le film devrait être la cible. Et je n'évoquerai même pas ici la série animée de 2012 dont le rythme était surtout adapté aux accidentés d'AVC ou bien aux enfants retardés mentalement. Non, là je te parle de la bande dessinée culte qui nous faisait marrer pour ses allusions sexuelles et les prises de têtes constantes de Spirou et ses copains concernant la Vie, l'avenir, les femmes, les parents etc...


le-petit-spirou

Et qu'est-ce qu'il nous reste à nous les premiers fans ? Deux-trois gros plans sur les boobs de Mlle Chiffre (la magnifique Gwendolyn Gourvenec)? Nan. Pas comme ça. C'est trop facile.



Le "sense of wonder" de trop

"Le Petit Spirou" était un film attendu par les curieux du style de Nicolas Bary, réalisateur des suprenants "Les enfants de Timpelbach" et "Au bonheur des ogres" dont la créativité visuelle en fait l'un des seuls cinéastes français ayant un réel "sense of wonder" comme disent les américains. Dommage car ici, c'est moins du visuel qu'une vraie histoire dont il était nécessaire.


le-petit-spirou

Mais encore une fois cela revient à cette question : était-ce utile d'adapter Le Petit Spirou ? Rappelons que c'est une bande-dessinée à sketches avec par certains moments des indices sur l'histoire de la famille Spirou. Mais ça reste léger. En effet on se demande déjà qui a eu l'idée à la base de raconter la jeunesse d'un groom en disant que c'était un métier transmis de génération en génération. Et pour des mini-histoires ça passait encore. Mais dans une origin story ?

À lire : GWENDOLYN GOURVENEC, L'ACTRICE QUE NOUS AIMONS D'UN AMOUR PUR

Ce qui nous donne un film incroyablement créatif dans les décors et les plans, à la photographie magnifique et une mise en scène pleine de dynamisme. Un casting vraiment parfait pour les profs (Philippe Katerine en abbé fan de métal, François Damiens qui était fait pour jouer Monsieur Mégot). Mais tout cela au service d'une histoire bien chiante. Pourtant logique puisqu'on voit Spirou refuser son destin familial pour ses propres rêves. Mais bon...hein...
Reste le duo que forment Spirou et son grand-père coquin interprété par le grand Pierre Richard. À eux deux, ça aurait pu être un buddy movie centré sur deux être refusant le sérieux et les carcans. C'est frustrant.


le-petit-spirou

le-petit-spirou

le-petit-spirou

Pour ceux qui veulent voir ce qu'est un excellent film sur les rapports entre enfants à l'école et comprendre qu'on peut faire rire et toucher toutes les générations, on vous recommande l'excellent "Le Nouveau" de Rudi Rosenberg.

Le Petit Spirou
Un film de Nicolas Bary avec Sacha Pinault, François Damiens, Pierre Richard, Natacha Régnier, Philippe Katerine, Gwendolyn Gourvenec, Armelle...

rédaction Cinktank