Ce n'est pas parce que c'est bientôt Noël qu'il faut forcément aller voir "Le Bonhomme de neige"

Critiques
Audio picto à l'écoute
01.12.2017
Franchement chiant, comme les paysages qu'il nous montre. Beau mais chiant.

Si t'as aimé : Millenium, Les enquêtes du département V (1,2,3)

Déjà, le titre du projet fait défaut. Même si le roman original de Jo Nesbø s'intitule "The Snowman" et que forcément en anglais ça tape déjà un peu plus (et en VO c'est "Snømannen"). Un titre qui fait défaut d'abord parce qu'on dirait un épisode de Dora l'Exploratrice, ensuite parce que ça vend très très mal le film.


the snowman

Il y a beaucoup d'incohérences et de points négatifs à cette adaptation, et s'il faut commencer par l'un d'eux, alors on ne peut pas s'empêcher de souligner que de tous les romans de Jo Nesbø, Tomas Alfredson (suédois, donc ça reste dans l'esprit) a choisi d'adapter "The Snowman", sûrement parce que c'est une des seules histoires qui se passe véritablement pas loin de chez lui. Mais, le casting américain mis à part (ça a bien marché pour le "Millenium" de David Fincher), le soucis est qu'on est sensé découvrir pour la première fois un personnage : l'inspecteur Harry Hole. Alors que dans la série de livres de Jo Nesbø, "The Snowman" est sa 7ème aventure.

PETITE HISTOIRE DE L'HUMOUR MADE IN USA PART TWO: FUCK YOU LA BIEN-PENSANCE !


the snowman

Donc toi, le spectateur, t'arrives devant le film "The Snowman", et si t'as pas lu les 6 autres bouquins, tu peux bien moins apprécier le fait que le flic (joué comme il peut par Michael Fassbender) est un personnage alcoolique, bourrin, violent, drogué, avec une situation familiale relativement compliquée. Et comme c'est cette situation qui sera l'un des enjeux du film et la motivation principale du tueur...Eh bien toi, spectateur, t'a l'impression d'arriver tout le temps en retard.

Bon bon bon. Ce gros détail passé, on se concentre sur le film. Qui est franchement chiant, comme les paysages qu'il nous montre. Beau mais chiant. Parce que les plans sont beaux, forcément, vu le pays où l'on est, c'est pas dur de poser sa caméra et de filmer les montagnes et les lacs. Par contre question mise en scène et montage, c'est pas trop ça.



On le dit à chaque critique, on est très mal placés pour juger. Et on le dit à chaque critique : on s'en tape. Tomas, t'as pas respecté le livre. T'as pas respecté Val Kilmer en le castant et le faisant jouer alors qu'il avait la langue gonflée après la guérison de son cancer et qu'on a l'impression qu'il a été doublé. T'as pas respecté le livre encore une fois en faisant des bonhommes de neige (en dessin comme en vrai) qui ne font vraiment JAMAIS flipper. T'as pas respecté Chloë Sévigny en la faisant jouer 2 secondes dans le film, puis un tout petit peu plus grâce à cette belle excuse de la soeur jumelle. T'as mal exploité l'acteur Jonas Karlsson qui aurait dû avoir plus d'impact que ça vu sa gueule.

Mais par contre, t'as respecté J.K. Simmons en lui offrant un rôle drôle malgré toi, et en le faisant jouer plus longtemps dans ton film que Zack Snyder dans "Justice League" alors que c'était quand même le commissaire Gordon.


the snowman

the snowman

the snowman

the snowman

the snowman

the snowman

Le Bonhomme de neige
Un film de Tomas Alfredson avec Michael Fassbender, Rebecca Ferguson, Charlotte Gainsbourg, Toby Jones, Val Kilmer, J. K. Simmons, Chloë Sevigny, Jonas Karlsson...

rédaction Cinktank