"Solo : A Star Wars Story" qui n'intéresse que les actionnaires de Disney

Critiques
Audio picto à l'écoute
26.05.2018
Chose qui trahit bien le fait que ce film n'a pas été fait pour essayer de comprendre le personnage, mais plutôt parce que c'était le spin-off avec le plus de potentiel. Sauf que les Gardiens de la Galaxie sont hélas déjà passés par là.

Si t'as aimé : Rogue One

Autant te le dire direct, chez Cinktank on aime Star Wars, mais on n'est pas des fous furieux niveau détails au point de faire une analyse précise. On n'est pas allés chercher LE truc qui cloche dans le film. Juste, on est allés le voir comme un divertissement.


solo

Et c'est un divertissement, pas mauvais d'ailleurs, au sens visuel. Lorsqu'on dit "visuel", on parle du design général des véhicules et décors. Cela devait même être un bon défi pour tous les artistes du projet puisque "Solo" devait s'accrocher et respecter la gueule des premiers Star Wars (donc avec des vieux écrans dans les salles de contrôle, des boutons partout...). Du "vieux futur" assez intéressant dans son potentiel nostalgique.

Un bon divertissement, donc, surtout venant du fait qu'ENFIN on visite de nouveaux endroits de l'univers SW. On voyage, on voit de nouveaux personnages, et ça aide déjà mal à captiver le spectateur.


solo

solo

Bon, ceci étant dit, "Solo : A Star Wars Story" est un film dégénéré. Il ne ressemble plus à rien, à force de changements de réalisateurs (Phil Lord et Chris Miller virés au profit de Ron Howard), de reshoots, donc de modifications dans le script, et surtout SURTOUT d'un sérieux problème de casting.

Le plus gros reproche que l'on puisse faire au film est le suivant : avoir pris Alden Ehrenreich en acteur principal. C'est lui qui devait apporter une vision jeune de Han Solo et nous montrer ce qu'il était à la base (avant de vivre plein d'aventures qui vont le transformer en Han Solo) et c'est en ce point qu'on ne voit rien. Chose qui trahit bien le fait que ce film n'a pas été fait pour essayer de comprendre le personnage, mais plutôt parce que c'était le spin-off avec le plus de potentiel. Sauf que les Gardiens de la Galaxie sont hélas déjà passés par là.


solo


Et puisque le produit final n'est qu'un assemblage de choses, tout tombe à plat. De la réalisation de Ron Howard qui ne rend service à aucun des grandioses décors, aux blagues qui ne font rire personne. Et même la scène finale, qui peut faire des petits frissons dans le coeur des gens, perd de son intensité. Seule consolation : avoir donné à un robot le rôle de leader d'une rebelion en calquant ça sur les combats des minorités actuelles. Une "profondeur" qui place Star Wars dans un spectacle plus concret (mais est-ce qu'on avait besoin de ça ?). Enfin bon, bref, c'est dommage.


solo

Solo : A Star Wars Story
Un film de Ron Howard avec Alden Ehrenreich, Donald Glover, Emilia Clarke, Woody Harrelson, Joonas Suotamo, Thandie Newton, Phoebe Waller-Bridge, Paul Bettany...

rédaction Cinktank