"Star Wars : Les Derniers Jedi" et les derniers restes de George Lucas

Critiques
Audio picto à l'écoute
16.12.2017
Les scénaristes auront beau se casser la tête à trouver un pitch cohérent, nous tout ce qui nous importe c'est de voir les Jedi se fritter contre le côté obscur.

Si t'as aimé : La saga Star Wars et Le guide du voyageur intergalactique

On est sortis un peu, voire même pas mal, circonspects de ce "Star Wars : Les Derniers Jedi". Pas autant que pour un film de Xavier Beauvois, mais quand même pas mal. Parce que, tout en remplissant un cahier des charges qui doit être monstrueux, Rian Johnson ("Looper") a l'air d'avoir mis un bon coup dans la gueule de la franchise.


starwars les derniers jedi

STAR WARS, MYTHOLOGIE MODERNE OU POUDRE DE PERLIMPINPIN ?

Pas vraiment au sens "révolution", mais plutôt ironie sur le genre et les tics de tous les autres films. On va chercher un héros qui n'en est pas un. On va faire des missions qui ne servent finalement à rien dans les camps ennemis, on baise le spectateur en lui faisant croire qu'on va lui dire ce qu'il veut entendre... En sortant de là, on se dit que Rian Johnson, s'il a su offrir un spectacle visuellement magnifique (le combat de fin sur la planète de sel), ne va sûrement pas s'attirer les faveurs des fans ultimes. À qui il vient tout bonnement de retirer le paquet de chips avant qu'il soit fini. C'est un peu insultant n'est-ce pas ? Bah ouais mais c'est fait exprès.

LES POSTERS LES PLUS IMPROBABLES DE "STAR WARS" À TRAVERS LE MONDE


starwars les derniers jedi

starwars les derniers jedi

"Les Derniers Jedi" est la preuve que la franchise, depuis qu'elle n'est plus entre les mains de George Lucas, a été entièrement vidée de ce qui faisait son souffle : la critique de la guerre et de la politique. Et même si l'on doit reconnaitre dans celui-ci une allusion très claire à la vente d'armes dans les deux camps, c'est pas vraiment ça qu'on retient. Parce qu'avec Star Wars, et vu comment le retour de cet univers joue depuis "Le réveil de la Force" sur la fibre nostalgique, finalement pas besoin d'histoire compliquée.

STAR WARS : THE LAST JEDI ET LES MAGNIFIQUES PHOTOS D'ANNIE LEIBOVITZ POUR VANITY FAIR

Les scénaristes auront beau se casser la tête à trouver un pitch cohérent, nous tout ce qui nous importe c'est de voir les Jedi se fritter contre le côté obscur. En dehors de ça, l'histoire on s'en bat un peu les couilles. Et si l'on met de côté l'impression de voir un long-métrage découpé comme les épisodes d'une série (une séquence/un cliffhanger), il y a un autre détail qui fait tiquer : les combats au corps. Maintenant qu'on est habitués à des folies visuelles comme "Kingsman" de Matthew Vaughn, il s'agirait de se mettre à niveau et de nous remettre des vrais affrontements au sabre (comme celui de "La Menace Fantôme", ultra maîtrisé en tension).


starwars les derniers jedi

starwars les derniers jedi

starwars les derniers jedi

Rian Johnson sera en charge de développer la prochaine trilogie, qui s'éloignera de l'histoire des Skywalkers et tant mieux. Vivement qu'on en finisse avec cette grosse séquence dont cette nouvelle trilogie semble n'être qu'une énorme transition. Taillée comme un champs d'honneur pour dire au revoir à nos héros et permettre à des nouveaux de naître.



À lire aussi : "LE CRIME DE L'ORIENT-EXPRESS" DE KENNETH BRANAGH, ADAPTION MODERNE ET SAGE DU ROMAN D'AGATHA CHRISTIE

Star Wars : Les Derniers Jedi
Un film de Rian Johnson avec Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Adam Driver, Mark Hamill, Carrie Fisher, Joonas Suotamo, Gwendoline Christie, Andy Serkis, Domhnall Gleeson, Lupita Nyong'o, Anthony Daniels, Jimmy Vee, Frank Oz, Benicio del Toro, Laura Dern, Kelly Marie Tran, Justin Theroux...

rédaction Cinktank