Steven Soderbergh revient en grande forme avec "Logan Lucky", plus qu'un film de braquage

Critiques
Audio picto à l'écoute
27.10.2017
Le film est aussi l'occasion pour son réalisateur de revisiter sa propre filmographie en prenant une distance critique sur sa série de films "Ocean's Eleven"

logan lucky

"Logan Lucky" de Steven Soderbergh, sous ses airs de film de braquage et de comédie, aborde avec intelligence et bienveillance la revanche d'une population Redneck sur le "rêve américain".

A lire aussi: "LES NOUVELLES AVENTURES DE CENDRILLON" EST À L'HUMOUR CE QUE TON ONCLE BOURRÉ EST AU REPAS DE NOËL

Jimmy Logan (Channing Tatum) ancien footballeur stoppé dans sa carrière par une grave blessure convainc son frère Clyde (Adam Driver) ancien GI amputé d'un bras en Irak, de commettre un braquage durant une course de NASCAR sur le circuit du Charlotte Motor Speedway en Caroline du Nord. Pour mener à bien leur plan, ils s'associent au criminel Joe Bang (Daniel Craig), pourtant incarcéré, et ses deux frères, Fish et Sam (Brian Gleeson et Jack Quaid).



Steven Soderbergh, dont le dernier film "Effets secondaire" date de 2013, revient en grande forme. Il propose une réflexion intéressante, sur une société américaine qui prône en valeurs absolues, l'argent, la société du spectacle et un tout sécuritaire. Idéaux de vie inatteignable pour beaucoup, incarnés dans "Logan Lucky" par une bande de bras cassés, subtil mélange de débilité profonde, cachant en vérité de nombreuses blessures et une envie intacte de s'en sortir.


logan lucky

Le film est aussi l'occasion pour son réalisateur, de revisiter sa propre filmographie, prenant une distance critique sur sa série de films "Ocean's Eleven". Ici, les braqueurs n'ont pas de compétences particulières, pas d'argent, ils sont le reflet inversé des personnages bling-bling d'Ocean's Eleven. Une critique captivante des travers des grosses productions hollywoodiennes, cadenassées sous la pression d'une rentabilité maximum pour une prise de risque minimum.

À lire aussi: "WHEELMAN" : ON ATTACHE SA CEINTURE ET ON ACTIVE LE MODE MAINS LIBRES.

"Logan Lucky" brille également par une mise en scène élégante et subtile, jamais tenté par des effets de style inutiles. Il se dégage une homogénéité et le film glisse tranquillement vers une fin surprenante. Le réalisateur de "Traffic" est également un directeur d'acteur adroit et réussit à utiliser au mieux le talent des comédiens. Channing Tatum continu de confirmer qu'il est un acteur aux multiples talents, Adam Driver, tout en subtilité et humour, apporte une profondeur à un personnage tourmenté, enfin, Daniel Craig est génial dans le rôle du barré Joe Bang. Riley Keough, la seule fille de la bande, allie autant un côté badass qu'une féminité assumée. Enfin, mention spéciale à Seth MacFarlane, parfait en pilote tocard et ringard.


logan lucky

Il se dégage de "Logan Lucky" un plaisir communicatif pour une histoire déjantée et pleine d'humour, sans jamais se départir d'un regard bienveillant pour une population souvent caricaturée et un autre, ironique, sur une société américaine aux inégalités profondes.


LOGAN LUCKY

LOGAN LUCKY

De Steven Soderbergh

Avec Channing Tatum, Adam Driver, Daniel Craig

Date de sortie 25 octobre 2017

Rédaction Cinktank