"The Greatest Showman" show must go stop

Critiques
Audio picto à l'écoute
28.01.2018
Le film subit la comparaison avec "La La Land" et se positionne comme son penchant boursouflé et finalement déjà daté.

The Greatest Showman

Prenez un personnage célèbre (P. T. Barnum), une success-story(le cirque Barnum) chère aux Américains, un acteur confirmé (Hugh jackman) une actrice main stream (Michelle Williams) deux acteurs made in Disney (Zac Efron et Zendaya), un réalisateur serviable venu des effets spéciaux, saupoudrer le tout de musique aux sonorités R’n’B et secouer le tout dans une bonne dose de guimauve et vous obtiendrez la comédie musicale "The ". Pas complètement mauvais, mais vraiment pas réussi le film de Michael Gracey s'avère efficace et spectaculaire dans les tableaux musicaux, mais sombre sous un flot de niaiserie dans les scènes "classiques". Le scénario ne s'emmerde pas d'approfondir la psyché de ses personnages ou d'explorer avec un œil critique la vie d'un visionnaire, manipulateur et sincère à la fois. Zéro nuance dans les motivations et les actions des personnages, tout est balayé dans un déferlement de bons sentiments ou la morale bien-pensante se marie à un sentimentalisme exacerbé.

AVEC "PENTAGON PAPERS" STEVEN SPIELBERG NE POUVAIT PAS ÊTRE PLUS PROCHE DE L'ACTUALITÉ



On ne retrouve dans "The Greatest Showman" ni la monstrueuse beauté de "freak" réalisé par Tod Browning, ni la grâce des comédies musicales de Vincente Minnelli. Le film subit la comparaison avec "La La Land" et se positionne comme son penchant boursouflé et finalement déjà daté. On a le sentiment d'être face à un produit de pur marketing à qui il manque de l'âme. Un manque que l'on veut combler sous des couches multiples de bons sentiments. On te prend par la main et on t'indique là où il faut rire, là ou il faut pleurer. La seule chose de sincère, c'est bien la prestation des acteurs, Hugh Jackman en tête, qui se donnent à fond pour maintenir à flots un film bancal.


The Greatest Showman

The Greatest Showman

"VERÓNICA" : PUTAIN, ENCORE UNE HISTOIRE DE SPIRITISME

"The Greatest Showman" aurait pu être un simple divertissement inoffensif, un peu kitch et pas déplaisant. Mais on peut aussi le voir comme un symptôme d'une époque, ou le fond est systématiquement opposé à la forme et ou une certaine exigence artistique et intellectuelle sont vus comme des freins au succès supposé d'un film. C'est un peu puéril, ça empile les clichés, ça te balance une morale bien niaise, enveloppé dans un joli paquet cadeau et tout ça au détriment des particularismes de l'histoire que le film est censé raconté.


The Greatest Showman

THE GREATEST SHOWMAN

De Michael Gracey

Avec Hugh Jackman, Zac Efron, Michelle Williams, Rebecca Ferguson et Zendaya

Date de sortie 24 janvier 2018

*Rédaction cinktank *