"Trust" : le nouveau film de Danny Boyle est en fait une série

Critiques
Audio picto à l'écoute
15.04.2018
Ajoutant à cela une BO pleine de pépites rock, c'est encore plutôt cool. Elle est sur Spotify, si t'as Spotify, sinon tant pis pour ta gueule.

Un projet de Danny Boyle, c'est toujours cool. Même quand c'est pas trop à la hauteur des attentes (genre "Trainspotting 2") c'est quand même cool. Et là, tu t'y attendais pas, mais il revient avec une série : "Trust". Et, c'est très très cool.


trust

Évidemment, cette répétition d'adjectif pas trop nuancé, au-delà d'une preuve que ce texte est écrit un Dimanche de relâche, n'est pas forcément appropriée pour une critique constructive. Mais ça tombe bien ! Cet article n'est pas vraiment une critique puisque la série n'en est qu'au début de sa diffusion. C'est donc un commentaire à chaud, sans filtre, sans réflexion. Juste parce qu'on a été séduits et qu'on veut partager avec toi notre excitation.

"Trust" se base donc sur le fait divers bien connu concernant la famille Getty qui, dans les années 70 a fait la une de beaucoup de journaux. En gros, John Paul Getty III, petit-fils du multi-milliardaire du pétrole américain John Paul Getty, s'est fait enlever à Rome avec une demande de rançon. C'est la mafia (N'drangheta), et elle veut 17 millions de dollars. Le grand-père refuse d'abord puis fini par faire baisser le prix à 3 millions en demandant à son fils de rembourser une partie avec des intérêts. Le reste étant le maximum qu'il puisse sortir en déduction d'impôts.


trust

trust

trust

Et la série va raconter cette histoire en prenant le temps de s'attarder sur chaque personnage, notamment ce grand-père acariâtre et déçu par l'être humain, incarné par Donald Sutherland. Qui, par son aversion pour les relations sociales policées, en devient une figure très drôle.

Il y a aussi Brendan Fraser, qui revient d'entre les morts et joue un flic pro-américain bien loin de "La Momie". Ça fait plaisir de le voir, on est contents, il va revenir en force ces prochaines années, voilà. Mais le plus intéressant dans tout ça, c'est que c'est un projet de Danny Boyle. Et qu'il se charge aussi de la réalisation de la plupart des épisodes.
À ce titre, on assiste à un énorme exercice récréatif de la part du réalisateur, qui s'autorise à alterner plusieurs styles visuels pour nous raconter l'histoire des Getty.
Et ça, comme on le disait au début, c'est plutôt cool. Y'a du plan séquence, du montage alterné, des flashbacks, du split screen... Ajoutant à cela une BO pleine de pépites rock, c'est encore plutôt cool. Elle est sur Spotify, si t'as Spotify, sinon tant pis pour ta gueule.


trust

trust

Voilà, ça passe chaque Lundi sur FX, il y a 10 épisodes, et ça commence assez bien. Sinon il y a aussi le film de Ridley Scott "Tout l'argent du monde" qui raconte la même histoire. En plus court du coup. Et sans Kevin Spacey. Et sans Danny Boyle. On sent qu'avec ce projet, FX tente de prolonger le succès de "American Crime Story" puisque c'est également une série d'anthologie. Et donc on s'attend à ce que la saison 2 de "Trust" raconte un autre fait divers.




trust

Trust
Une série de Simon Beaufoy, co-produite et réalisée par Danny Boyle avec Donald Sutherland, Hilary Swank, Harris Dickinson, Brendan Fraser...

rédaction Cinktank