Accueil Dernières minutes L'International Duterte déclare l' »état de calamité » aux Philippines en raison du typhon Rai

Duterte déclare l' »état de calamité » aux Philippines en raison du typhon Rai

43
0

Paris :, 22 déc. (Cinktank.com) –

Le président philippin Rodrigo Duterte a déclaré l' »état de calamité » après le passage du typhon Rai aux Philippines, qui a fait au moins 375 morts et près de 1,8 million de sinistrés, une décision qui pourrait contribuer à accélérer les opérations de secours.

« La déclaration d’un état de calamité accélérera les efforts de sauvetage et de secours et de réhabilitation du gouvernement et du secteur privé. Ce sera également un mécanisme efficace pour contrôler les prix des biens et des produits de base dans les régions », a déclaré M. Duterte lors d’une conférence de presse, rapportée par le journal philippin « Inquirer ».

Le porte-parole présidentiel, Karlo Nograles, a déclaré que les dons étrangers sont arrivés et qu’ils permettront aux forces de l’ordre locales d’acheminer l’aide aux provinces touchées par le typhon, a rapporté DPA.

En effet, l’Union européenne a annoncé mardi qu’elle allouerait 1,7 million d’euros de fonds humanitaires pour couvrir les besoins immédiats des personnes touchées, tels que la fourniture de nourriture, d’eau et d’abris, ainsi que d’autres produits de première nécessité.

La police philippine a déclaré lundi que la mort de 375 personnes était confirmée, que 500 étaient blessées et que 56 étaient portées disparues, tandis que le département du bien-être social et du développement (DSWD) a estimé le nombre total de personnes touchées à 1 805 005.

La région qui enregistre le plus grand nombre de décès est celle des Visayas centrales (170), suivie de Caraga (167) et des Visayas occidentales (24). On dénombre six décès dans l’est des Visayas, sept dans le nord de Mindanao et un dans l’ouest de Mindanao. Sur les 56 disparus, 47 sont originaires de Central Visayas, huit de Caraga et un de Eastern Visayas.

Selon la police, 3 571 centres d’évacuation ont été mis en place, accueillant 30 065 familles déplacées, soit 99 568 personnes. Quelque 600 policiers sont déployés dans ces centres. En outre, 3 164 zones sont privées d’électricité et 1 897 de services de téléphonie mobile.

Le président philippin Rodrigo Duterte a promis lundi « un convoi de riz et d’eau » pour les survivants alors qu’il tente d’obtenir du gouvernement le déblocage de fonds qu’il espère s’élever à 4 milliards de PHP (environ 71,2 millions d’euros).

Il a en outre précisé que 2 milliards de pesos (environ 35,6 millions d’euros) seront versés aux autorités locales des zones touchées par le passage de « Rai », tandis que les 2 autres milliards de pesos seront destinés à aider les survivants.

Duterte a reconnu que le gouvernement a des « dettes énormes » en raison des coûts de la réponse à la pandémie de coronavirus et a déclaré qu’il devra attendre le budget 2022 « pour avoir de l’argent à dépenser », comme le rapporte la chaîne de télévision philippine ABS-CBN.

Article précédentL’UE renouvelle sa stratégie sur les processus de désarmement pour la rendre « plus flexible et réaliste »
Article suivantLaissez Malaika Arora vous aider à choisir les essentiels de soirée parfaits pour la saison des fêtes.