Accueil Dernières minutes Elche s’échappe, Alaves garde la foi et Getafe et Mallorca se sentent...

Elche s’échappe, Alaves garde la foi et Getafe et Mallorca se sentent en danger.

39
0

Elche prend six points contre une équipe de Majorque au bord de la relégation.

Villarreal a surmonté une « Geta » également malheureuse.

Valence descend à Osasuna, qui ne renonce pas à l’Europe, en attendant Copa et Guedes.

MADRID, 16 avr. (Cinktank.com) –

Elche a battu Majorque 3-0 samedi lors de la 32e journée de LaLiga Santander et s’est rapproché de la zone de relégation, ce qui a failli brûler le club des Baléares et enhardir Getafe, qui s’est incliné 2-1 face à Villarreal, tandis que le Deportivo Alaves a pris trois points de foi et qu’Osasuna a battu Valence 2-1.

Les problèmes de salut d’Elche sont au bout du tunnel, grâce à une grande performance et un but contre une équipe de Majorque qui pourrait tomber dans la zone rouge. L’équipe de Francisco, avec un changement de formation qui a surpris les Baléares, compte 35 points, soit six de plus que son adversaire, et s’est remise de trois défaites pour se rapprocher de la relégation.

L’équipe d’Elche a dû travailler dur pour trouver les failles dans la formation de Javier Aguirre. Guti, Fidel et Mojica, qui a ouvert le score avant la mi-temps, ont donné à Elche des intentions offensives. Mallorca entrait en action, avec l’entrée en jeu de Kubo et Kang In, mais s’inclinait 2-0 face à Bigas.

Muriqi, héros contre l’Atlético de Madrid, avait l’occasion de remettre Mallorca dans le match, mais la gloire de battre les champions s’était envolée une semaine plus tard. Kang In a inscrit le troisième but des locaux grâce à son propre but. Elche a fait un grand pas en avant contre un rival direct qui devra souffrir lors des six matchs restants.

Alaves, toujours relégué mais toujours en vie, a remporté sa deuxième victoire sur les 20 derniers matches et compte désormais 25 points, à quatre longueurs de la sécurité. Le club basque s’est imposé deux mois plus tard grâce à Joselu, qui a également coupé court à la sécheresse en renversant une équipe du Rayo Vallecano qui n’est pas assurée de son salut et continue de glisser.

Lire aussi:   Zozulya : "Poutine est une réincarnation d'Hitler".

Dominés en première mi-temps, les hommes de Julio Velazquez ont su laisser passer leurs nerfs jusqu’à ce qu’ils trouvent la faille grâce à un but de leur attaquant à l’heure de jeu. La réaction du Rayo n’a pas permis à Pacheco et Mendizorroza de célébrer le maintien dans l’élite, même s’il reste des finales sans marge d’erreur.

Avec 32 points, soit quatre d’avance sur le troisième, Cadix, qui jouera contre le Barca lundi, Getafe n’a pas pu enchaîner un deuxième match positif et s’est incliné face à une équipe de Villarreal qui, malgré les rotations du match de qualification pour la Ligue des champions contre le Bayern, avait beaucoup de punch. En 15 minutes, Moreno et Trigueros ont porté le score à 0-2. La ‘Geta’ a ouvert le score, Aleñá contre Rulli, mais l’efficacité du ‘Submarine’ les a mis hors jeu.

Avant la pause, Trigueros se heurte à Soria et Alcácer se heurte également à Alcácer. Les hommes de Quique Sánchez Flores ont changé d’approche et ont pris le contrôle au début de la seconde période, avec Gerard Moreno blessé pour les Yellows. Olivera est à l’origine du 1-2 d’Enes Ünal, mais le Colisée a perdu sa série de 10 matches sans défaite et les Blues, qui n’ont cessé de progresser, ressentent la chaleur de la zone rouge.

Lire aussi:   Tata Nexon EV et Tigor EV obtiennent une augmentation de prix de 25 000 roupies, les détails ici.

A Mestalla, Osasuna a pris trois points qui les mettent à 44 pour pouvoir penser à atteindre la septième place et espérer un ticket européen. Bryan Gil a réclamé un penalty qui est tombé au moment de la reprise dans l’autre surface, en faveur des « rojillos », pour une faute de main de Foulquier. Chimy Ávila a porté le score à 0-1 et Valence a cherché à se procurer des occasions, avec le but d’Hugo Guillamón, qui n’est pas entré dans le but.

Gil a eu une occasion, mais elle est passée à côté et Melero López a de nouveau contrarié les locaux avec une faute douteuse de Diakhaby sur le gardien, qui s’est terminée par un but de Guedes qui n’est pas rentré non plus. Même avec la chaleur de cette action, un Budimir sur un rouleau a fait 0-2. Valence a réduit l’écart grâce à un penalty de Soler, sur un Guedes qui a pris un autre coup qui a laissé toute l’équipe « che » en suspens.

Bien qu’il s’agisse d’un match en milieu de semaine, les hommes de José Bordalás ont déjà en tête la finale de la Copa del Rey contre le Betis le week-end prochain. « Guedes a reçu un coup fort et la zone cervicale a tourné, il a été contracté et espérons que ce n’est rien », a déclaré le patron local après coup au sujet de l’état de son joueur vedette.

Article précédentPGA Catalunya avec six joueurs de Ryder Cup
Article suivantUne fusillade dans un centre commercial de Caroline du Sud fait 12 blessés