Accueil Dernières minutes Fortnite revient sur les iPhones via le GeForce de Nvidia maintenant

Fortnite revient sur les iPhones via le GeForce de Nvidia maintenant

70
0

Le service de jeu en nuage GeForce Now de Nvidia apporte Fortnite à la fois sur Android et iOS via une bêta fermée à partir de la semaine prochaine. « À partir de la semaine prochaine, Fortnite sur GeForce Now sera lancé dans une bêta fermée à durée limitée pour le mobile », a annoncé Nvidia dans un billet de blog. Les membres de GeForce Now peuvent s’inscrire pour avoir une chance de participer à la bêta fermée à durée limitée de Fortnite pour les appareils mobiles.

On peut s’inscrire pour devenir membre de GeForce NOW et s’inscrire pour être éligible à la bêta fermée lorsque l’expérience commencera à être déployée la semaine prochaine. Passez à un abonnement prioritaire ou RTX 3080 pour bénéficier d’un accès prioritaire aux serveurs de jeu. Il n’est pas nécessaire d’être membre payant de GeForce Now pour participer.

GeForce Now sera disponible via les navigateurs sur Android et iOS, ce qui permettra aux joueurs de jouer à de nombreux jeux sans avoir à les télécharger et à les installer au préalable. Plus tôt, le site officiel de la société en Chine a indiqué qu’elle mettait fin à la version « test » du jeu dans la région.

Lire aussi:   Microsoft ne participera pas physiquement à l'événement CES 2022 en raison de la menace Omicron

Fortress Night a été lancé en 2018 grâce à un partenariat avec l’éditeur Tencent. Aucune raison exacte n’a été donnée pour expliquer la fermeture soudaine de Fortnite China. Il y a quelques mois seulement, le gouvernement chinois a introduit de nouvelles lois qui empêchent les moins de 18 ans de jouer plus de trois heures par week-end.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les nouvelles de dernière minute et les nouvelles sur le coronavirus ici.

Article précédentLe OnePlus 9RT 5G arrive en Inde : prix de lancement, spécifications et tous les détails.
Article suivantLes talibans applaudissent l’appel des Nations unies à supprimer les « règles et conditions » empêchant l’acheminement de fonds vers l’Afghanistan.