Accueil Dernières minutes Sport Jessica Pegula surprend Maria Sakkari en huitième de finale en Australie.

Jessica Pegula surprend Maria Sakkari en huitième de finale en Australie.

103
0

Jessica Pegula a créé la surprise en atteignant son premier quart de finale en Grand Chelem à Melbourne l’année dernière, alors qu’elle n’était pas encore tête de série et était classée 61e. Après avoir atteint le Top 20, elle a égalé son résultat de 2021 en battant Maria Sakkari, classée 8e, en 1 heure et 35 minutes.

Le mot du vainqueur : « Il faisait un peu chaud aujourd’hui, alors je n’avais pas vraiment envie de jouer beaucoup de longs points », a déclaré Pegula après sa victoire. « J’ai pensé que je devais vraiment m’imposer et être agressif quand j’en avais l’occasion.

Heureusement, j’ai pu capitaliser sur cela aujourd’hui et jouer un match assez propre, je pense. » « Je sais qu’elle se battra toujours et qu’elle sera compétitive. Je ne pensais pas vraiment à ce match. [en Miami].

Évidemment, je sais que je dois m’imposer et saisir ma chance. Elle a commencé à mieux jouer à la fin. Elle a commencé à mieux servir. Dans ce dernier match, elle m’a fait gagner, ce qui est ce que je pensais qu’il arriverait ».

Pegula n’avait jamais battu une joueuse du Top 10 avant de battre Elina Svitolina pour remporter son match du quatrième tour à Melbourne l’année dernière. À la fin de l’année 2021, elle avait accumulé sept victoires dans le Top 10.

Lire aussi:   Jon Rahm : "Tiger Woods m'a aidé d'une certaine manière...

Pegula a remporté dimanche la huitième victoire de sa carrière dans le Top 10, privant Sakkari de la possibilité de devenir la première Grecque à atteindre les quarts de finale de l’Open d’Australie. Sakkari était également à la recherche de son troisième quart de finale en Grand Chelem sur les quatre derniers événements majeurs.

L’épuisante victoire en trois sets de Pegula sur l’Ukrainienne Anhelina Kalinina au premier tour a duré 2 heures et 52 minutes, soit le deuxième match le plus long du tournoi. Depuis lors, l’Américain n’a pas perdu un seul set.

Les deux joueurs ont remporté environ les trois quarts des points sur leur premier service, mais la différence s’est révélée être l’efficacité du deuxième service. Pegula a remporté 64 % des points sur son second service, tandis que Sakkari n’a pu l’emporter que sur 34 % de ses points de second service.

Après avoir été mené deux fois par un break dans le premier set, Sakkari s’est battu sur une balle de set sur son service à 5-3, et a finalement remporté ce match grâce à un ace. Puis, le Grec a égalisé le match avec un break pour 5-5 et a tenu bon pour 6-5, mettant ainsi la pression sur les épaules de Pegula.

Lire aussi:   Scottie Scheffler, de grands changements pour Tiger Woods

Mais après avoir marqué un ace pour s’aligner dans le tie-break, Pegula a pris les choses en main avec une puissante démonstration pour porter le score à 6-0 à la pause et obtenir six autres balles de set. Pegula n’en a eu besoin que d’un seul, puisqu’il a tiré son quatrième ace du set pour compléter le balayage du tie-break.

Dans le deuxième set, Pegula a dû sauver deux balles de break pour tenir 2-1, mais l’Américain a repris le dessus et a réussi un coup droit gagnant pour forcer un break et mener 3-1.

Ce fut le seul bris de service du set, Pegula avançant méthodiquement vers la victoire, terminant l’affrontement par un autre puissant coup droit gagnant.

Article précédentLe maire de New York appelle à réduire la violence après une série de fusillades
Article suivantMadison Keys met fin à l’aventure de Paula Badosa en Australie