Accueil Dernières minutes L'International Johnson dit aux Britanniques qu’ils peuvent « aller de l’avant avec leurs plans »...

Johnson dit aux Britanniques qu’ils peuvent « aller de l’avant avec leurs plans » et exclut de nouvelles mesures avant Noël

31
0

Le Royaume-Uni reste au-dessus de 90 000 cas quotidiens et dépasse les 11,5 millions au total

Paris :, 21 (Cinktank.com)

Le Premier ministre du Royaume-Uni, Boris Johnson, a confirmé ce mardi aux Britanniques qu’ils pouvaient « poursuivre leurs projets de Noël », bien qu’il ait averti qu’en raison de la situation épidémiologique, « d’autres mesures après Noël » ne sont pas exclues. , bien que les nouvelles restrictions hypothétiques ne seront pas introduites avant les vacances.

« La situation continue d’être extrêmement difficile, mais je reconnais également que les gens attendent de savoir si leurs projets de Noël seront affectés », a détaillé Johnson, pour avertir que l’administration fera « tout ce qui est nécessaire pour protéger la santé publique ».

A travers un message sur son compte Twitter, le « premier ministre » a indiqué que le gouvernement est « attentif aux données », et que précisément pour cette raison « aucune autre mesure ne peut être exclue après Noël ». Johnson a réitéré son message aux citoyens d’être « prudents » et de suivre les mesures fixées par les autorités.

Dans la vidéo, Johnson a indiqué que la situation restait « finement équilibrée » avant le Nouvel An, bien qu’il ait demandé aux Britanniques de subir un test avant de retrouver leurs proches. Pour le Premier ministre, il existe encore « des incertitudes sur diverses choses », comme la gravité de l’omicron, il estime donc qu’il n’y a « pas assez de preuves pour justifier des mesures plus strictes ».

Le ministère britannique de la Santé a de nouveau notifié plus de 90 000 cas de coronavirus en une seule journée mardi, un chiffre qui pousse le bilan mondial de l’ensemble de la pandémie au-dessus de 11,5 millions et démontre l’expansion de la variante omicron, apparemment plus contagieuse.

Les autorités sanitaires ont enregistré à ce jour, précisément, 11 542 143 diagnostics de COVID-19, 90 629 de plus que lundi. Le bilan officiel montre également 172 décès supplémentaires dus à la maladie, tandis que le taux d’hospitalisation continue également d’augmenter.

Concernant la campagne de vaccination, le ministère de la Santé estime que plus de 52 pour cent de la population de plus de douze ans a déjà le rappel, tandis que la proportion de ceux qui ont deux doses est proche de 82 pour cent.

Le gouvernement de Boris Johnson a annoncé plus tôt ce mois-ci un durcissement des restrictions pour contenir la pandémie, bien que sa portée soit limitée à l’Angleterre et que son éventuel durcissement se fasse au détriment d’une division croissante au sein des conservateurs, puisque des dizaines de « conservateurs » interrogés la semaine dernière, par exemple, l’extension du passeport COVID.

Les gouvernements du Pays de Galles et d’Écosse ont également durci leurs mesures ces dernières heures, par exemple pour limiter la fréquentation des événements sportifs. Le ministre en chef écossais, Nicola Sturgeon, a annoncé mardi l’interdiction des grands événements le soir du Nouvel An et des limitations de capacité ou de service dans les établissements pour garantir la distance sociale.

Article précédentLopetegui : « L’expulsion est intervenue alors que nous étions au mieux de notre forme ».
Article suivantLe doute plane sur la présence du CES 2022 alors que de grandes entreprises technologiques comme Twitter, Meta et T-Mobile annulent.