Accueil Dernières minutes L'International La coalition annonce une nouvelle offensive sur tous les fronts au Yémen...

La coalition annonce une nouvelle offensive sur tous les fronts au Yémen après la prise de la province de Shabua

47
0

Les forces pro-gouvernementales affirment avoir progressé dans la province de Marib.

Paris :, 12 janv. (Cinktank.com) –

La coalition internationale dirigée par l’Arabie saoudite a annoncé le lancement d’une nouvelle offensive militaire sur tous les fronts contre les Huthis au Yémen, après que les forces gouvernementales reconnues par la communauté internationale ont pris le contrôle de la province méridionale de Shabua.

Le porte-parole de la coalition, Turki al-Maliki, a déclaré que l’opération « Liberté pour un Yémen heureux » vise à « purifier » le pays et à assurer la sécurité et la prospérité du pays. « Le Yémen mérite beaucoup dans tous les domaines », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse avec le gouverneur de Shabua, Auad al Aulaki, selon le quotidien saoudien « Arab News ».

Il a également salué les avancées des forces pro-gouvernementales à Shabua, menées par les Brigades des Géants, qui ont annoncé mardi sur leur site internet avoir pris le contrôle de « larges zones » du district de Hareb, situé dans la province adjacente de Marib (centre).

« Les forces des Brigades géantes ont libéré de vastes zones du district de Hareb dans un contexte d’effondrement des Huthis », a déclaré le groupe, ajoutant que les rebelles « ont subi de lourdes pertes en matériel et en vies humaines. » « Il y a des centaines de morts et de blessés dans leurs rangs », a-t-il ajouté.

À cet égard, elle a souligné que ces gains à Hareb « interviennent après l’achèvement de la libération totale des districts de Shabua des griffes de la milice huthi dans le cadre de l’opération ‘Cyclone du Sud' ».

Marib est l’épicentre du conflit dans le pays après que les Huthis aient lancé une offensive contre elle en février. La province, qui dispose d’importantes réserves de pétrole, est également le seul bastion dans le nord du pays de l’exécutif reconnu.

Le président internationalement reconnu du Yémen, Abdo Rabbu Mansur Hadi, a félicité les forces pro-gouvernementales pour leurs progrès et a salué l’expulsion des Huthis de Shabua, selon l’agence de presse yéménite SABA.

Il a affirmé que ces avancées « constituent le premier pas sur la voie de la reconquête de toutes les régions par les rebelles soutenus par l’Iran », tout en remerciant la coalition dirigée par l’Arabie saoudite pour son soutien dans le conflit.

Pour sa part, la Mission des Nations unies pour le soutien de l’accord de Hodeida (UNMHA) a exprimé sa « grave préoccupation » face aux « allégations de militarisation des ports de Hodeida ».

« L’UNMHA a demandé, dans le cadre de son mandat, à mener une inspection et est prête à répondre aux préoccupations concernant toute militarisation des ports », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

La mission a rappelé aux parties au conflit que les ports de Hodeida « constituent une ligne de vie vitale pour des millions de Yéménites » et a appelé les parties à « résoudre cette question avec retenue », à « préserver le caractère civil des infrastructures publiques » et à « assurer la protection des ports de Hodeida, dans l’intérêt du peuple yéménite ».

La guerre au Yémen oppose le gouvernement internationalement reconnu, dirigé par Hadi et soutenu par la coalition internationale susmentionnée dirigée par Riyad, aux Huthis soutenus par l’Iran. Le conflit s’est intensifié sur plusieurs fronts ces derniers mois, malgré les efforts de médiation internationaux, dans une guerre qui a provoqué ce qui est la plus grande crise humanitaire du monde.

Article précédentLa France atteint son plus grand nombre de cas quotidiens de coronavirus avec plus de 368 000
Article suivantEn images : la Classe S de Mercedes-Maybach sera lancée en Inde en mars 2022, découvrez les détails.