Accueil Dernières minutes L'International La coalition détruit un drone huthi qui visait l’aéroport d’Arabie saoudite.

La coalition détruit un drone huthi qui visait l’aéroport d’Arabie saoudite.

53
0

Le vice-ministre saoudien de la défense exprime son soutien au premier ministre yéménite

Paris :, 20 déc. (Cinktank.com) –

La coalition internationale dirigée par l’Arabie saoudite a affirmé lundi avoir détruit un drone lancé par les Huthis contre un aéroport saoudien et a confirmé des bombardements contre des positions rebelles dans la capitale yéménite, Sanaa.

Selon les rapports de la chaîne de télévision saoudienne Al Ejbariya, le drone a été lancé depuis l’aéroport de Sana’a et a visé l’aéroport King Abdullah dans la ville de Jazan, dans le sud-ouest du pays, sans qu’aucune victime ni aucun dommage ne soient signalés.

La coalition a également déclaré qu’elle avait bombardé des installations et des entrepôts des Huthis contenant des armes et autres, mais aucune victime n’a été signalée. Les Huthis n’ont pas encore commenté les frappes aériennes.

Pendant ce temps, le vice-ministre saoudien de la défense, Khalid bin Salman bin Abdulaziz, a rencontré le Premier ministre yéménite internationalement reconnu, Main Said, pour discuter du conflit dans le pays.

Bin Abdulaziz lui-même a confirmé la rencontre sur son compte Twitter officiel, où il a souligné que les deux hommes avaient discuté « des derniers développements au Yémen ». Il a transmis à Saïd « l’engagement de la coalition à soutenir le peuple yéménite frère » et « les efforts pour parvenir à une solution politique au conflit ».

Le vice-ministre saoudien de la défense a également souligné la nécessité de préserver l’unité et la sécurité au Yémen, selon l’agence de presse officielle saoudienne SPA. Le premier ministre yéménite a souligné le soutien de l’Arabie saoudite au gouvernement reconnu par la communauté internationale.

La guerre au Yémen oppose le gouvernement internationalement reconnu, dirigé par le président Abdo Rabbu Mansur Hadi et soutenu par une coalition internationale dirigée par l’Arabie saoudite, aux Huthis soutenus par l’Iran.

Les rebelles contrôlent la capitale, Sana’a, et d’autres régions dans le nord et l’ouest du pays. Le conflit s’est intensifié sur plusieurs fronts ces derniers mois, malgré les efforts de médiation internationaux, dans une guerre qui a provoqué ce qui est la plus grande crise humanitaire du monde.

Article précédentL’UE accueille Boric et vise à moderniser l’accord commercial avec le Chili
Article suivantAndy Murray parle d’Amélie Mauresmo comme premier manager de Roland Garros