Accueil Dernières minutes L'International La ministre allemande des Affaires étrangères confirme la rencontre de mardi avec...

La ministre allemande des Affaires étrangères confirme la rencontre de mardi avec son homologue russe

51
0

Paris :, 14 janv. (Cinktank.com) –

La ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock a confirmé vendredi qu’elle rencontrerait pour la première fois son homologue russe Sergueï Lavrov mardi pour tenter de réduire les tensions autour de l’Ukraine.

« Nous prenons toutes les mesures pour éviter une nouvelle escalade. Il me semble extrêmement important de profiter des différents canaux disponibles, notamment l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et le quatuor normand, je me rendrai donc à Moscou la semaine prochaine. . pour mener des négociations », a déclaré Baerbock, avant d’entamer la deuxième journée d’une réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne dans la ville française de Brest.

Baerbock a souligné la nécessité de poursuivre le dialogue avec Moscou dans les formats les plus divers et a ajouté que « réserve et patience » sont nécessaires pour la négociation.

Le porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères, Christofer Burger, a précisé que lors des futures négociations, les parties discuteront de diverses questions bilatérales et internationales, dont la sécurité en Europe.

« Une série de questions bilatérales et internationales seront abordées, bien sûr, les négociations entamées la semaine dernière sur les moyens d’organiser la sécurité en Europe pour que les Etats ne se sentent pas menacés seront examinées plus largement », a-t-il ajouté, avant de souligner que la les consultations en cours ne serviront pas de prolongement aux négociations engagées dans d’autres formats.

Avant d’arriver en Russie, Baerbock se rendra également en Ukraine pour rencontrer le président ukrainien et ministre des Affaires étrangères Volodimir Zelensky et Dimitro Kuleba, ainsi que des employés de la mission spéciale d’observation.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zajarova, a avancé la réunion jeudi. Les tensions autour de l’Ukraine ont été exacerbées ces dernières semaines par un prétendu renforcement des troupes russes près de la frontière que l’Occident interprète comme des préparatifs pour une éventuelle invasion.

La Russie rejette ces soupçons et accuse l’Otan d’accroître l’activité militaire près de ses frontières, y voyant une menace pour sa sécurité nationale. Il défend également le droit de déplacer des forces sur son propre territoire comme bon lui semble.

RELATION TENDUE

La relation entre Berlin et Moscou est au plus bas en raison de nombreux conflits. À la suite du meurtre d’un Géorgien dans un parc de Berlin, un tribunal a condamné un Russe et inculpé Moscou de « terrorisme d’État ». En conséquence, les deux pays ont réciproquement expulsé plusieurs diplomates.

L’Allemagne tient également la Russie pour responsable des attaques de pirates informatiques de 2015 contre le Bundestag – le parlement allemand – et de l’attaque contre l’opposant du Kremlin Alexei Navalni avec l’agent chimique interdit Novichok. Un laboratoire des forces armées allemandes a détecté le poison dans le système de Navalni l’année dernière.

Article précédentLe Barça accueillera l’Atlético le dimanche 6 à 16h15.
Article suivantSrdjan Djokovic partage un message d’encouragement à Novak après l’annulation du visa