Accueil Dernières minutes L'International La porte-parole de la Maison Blanche affirme avoir reçu des lettres de...

La porte-parole de la Maison Blanche affirme avoir reçu des lettres de menaces à son domicile.

41
0

Paris, 12 mai (Cinktank.com) –

La porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, qui quittera ses fonctions vendredi, a déclaré avoir reçu des menaces et des lettres « méchantes » envoyées à son domicile personnel.

Mme Psaki, qui occupe le poste de porte-parole de la Maison Blanche depuis le début du mandat du président Joe Biden, a reconnu que ces menaces constituaient la partie « la plus difficile » de son travail.

« J’ai reçu des menaces, j’ai reçu des lettres méchantes, des SMS avec l’adresse de mon domicile et les noms de mes enfants. Il franchit les limites et c’est là que tout devient un peu effrayant », a déploré Mme Psaki lors d’un petit-déjeuner de travail du Christian Science Monitor, rapporté par The Hill.

S’il est vrai que la porte-parole de la Maison Blanche a reconnu qu’elle est « une personnalité publique » et accepte que tout le monde ne puisse pas l’apprécier, elle s’est plainte d’avoir été parfois « préoccupée » par la sécurité de ses enfants.

« Je ne dis pas qu’elle est la première (à recevoir des menaces), c’est courant et c’est ce qui devrait alarmer les gens », a critiqué Psaki, qui a indiqué qu’à l’occasion, elle a même porté ce qui s’est passé à l’attention des services secrets américains.

Lire aussi:   L'UE sanctionne cinq dirigeants de la junte malienne pour avoir entravé la transition politique

D’autre part, il a fait remarquer que, bien que personne ne se soit présenté à son domicile, son adresse a été publiée par le parti républicain d’Arlington, un comté de l’État de Virginie. Le parti, pour sa part, a déclaré à « The Hill » qu’il « n’a pas publié l’adresse personnelle d’un fonctionnaire de l’administration Biden ».

Mme Psaki quittera ses fonctions vendredi, laissant son poste à l’attachée de presse adjointe, Karine Jean-Pierre, et deviendra la première femme noire et ouvertement gay à occuper le poste de porte-parole de la Maison Blanche.

Article précédentM. Blinken confirme sa participation au sommet des ministres des Affaires étrangères de l’OTAN, samedi.
Article suivantLes États-Unis vont partager avec l’OMS les « technologies clés » du vaccin contre le coronavirus