Accueil Dernières minutes La régularité du Barça est mise à l’épreuve contre l’Eintracht

La régularité du Barça est mise à l’épreuve contre l’Eintracht

45
0

La régularité du Barça mise à l’épreuve contre l’Eintracht

BARCELONE, 6 avr. (Cinktank.com) –

Le FC Barcelone rend visite à l’Eintracht Francfort ce jeudi (21h00) dans le cadre des quarts de finale aller de l’Europa League, un duel historique qui sera la première rencontre entre les deux équipes et qui permettra de mesurer la régularité des deux équipes qui abordent ce match sans défaite : les « Azulgranas » ont enchaîné 13 matchs sans défaite et les « aigles » en ont six au total.

L’équipe de Xavi Hernández apprécie le haut niveau qu’elle affiche dans la dernière ligne droite de la campagne, ce qui fait oublier le début de saison alarmant. Après être devenus l’équipe ayant la meilleure série d’invincibilité en Europe, avec 14 matchs, les blaugranas seront les favoris des play-offs et auront l’ambition de franchir une nouvelle étape dans leur quête d’ajouter un nouveau titre à leur palmarès.

La constance a récompensé l’équipe de Xavi dans la compétition nationale avec une deuxième place au classement, bien qu’elle ait semé le doute en Europa League. Naples et Galatasaray, les deux précédents adversaires des Azulgranas en play-offs, ont déjà entravé leurs aspirations par des matchs très équilibrés. Ainsi, lors des deux matchs aller, la formation de Culé s’est heurtée à l’excès d’euphorie que sentait le bon moment de l’équipe.

Pour que cela ne se reproduise pas, le FC Barcelone devra être solide en défense et décisif en attaque, ce dernier point étant une tâche en suspens pour le club catalan lors des matchs aller des tours à élimination directe, contrairement à la constance en défense après quatre clean sheets.

Le stade de la Deutsche Bank Park mettra à l’épreuve les Culés, qui arrivent sur le terrain avec des victoires notables contre le Real Madrid et Osasuna, ainsi qu’avec la remontée dans l’enfer turc de Galatasary ou la victoire angoissante contre Séville. Ces résultats renforcent leur statut de favori pour atteindre les demi-finales de l’Europa League.

Lire aussi:   Simeone : "Nous devons trouver quelque chose de mieux pour le match retour".

Pour ce match, une première en Europe, Xavi formera un back four avec l’Uruguayen Ronald Araújo sur l’aile droite en raison du manque de joueurs au poste de latéral, dû à la blessure de l’Américain Sergiño Dest et à l’absence habituelle de Dani Alves, qui n’est pas inscrit à la compétition européenne. Eric García sera associé à Gerard Piqué à l’arrière, avec Jordi Alba à gauche.

Le trio composé de Sergio Busquets, Frenkie de Jong et Pedri, qui s’est distingué par sa créativité et l’amélioration de ses performances dans les buts, s’avère efficace pour Xavi, même si la charge de travail semble annoncer le retour de Gavi dans le onze de départ, qui était remplaçant lors des deux derniers matchs.

L’entraîneur catalan devrait conserver son premier choix d’attaquant, qui s’est montré très performant au cours du mois dernier. Ferran Torres, Aubameyang et Ousmane Dembélé sont tous en lice pour le match aller du quart de finale. Cependant, l’ailier Adama Traoré, qui semble avoir perdu la confiance de Xavi lors des derniers matchs, pourrait revenir dans le onze de départ dans un match où l’attaque sera la principale arme des Culés.

Le Barça sera privé de son attaquant néerlandais Memphis Depay, qui n’a pas été appelé en raison d’une blessure au biceps fémoral. Un autre absent en attaque sera Ansu Fati, qui s’est remis de sa blessure mais préfère ne pas forcer son retour, qui est attendu dans quelques semaines.

Lire aussi:   5 poses de yoga hautement bénéfiques à pratiquer quotidiennement

Gerard Piqué, Eric García, Jordi Alba, Sergio Busquets et Gavi manqueront le match retour s’ils reçoivent un carton jaune contre le club allemand de l’Eintracht jeudi.

EINTRACHT, INVAINCU LORS DES SIX DERNIERS MATCHS

L’Eintracht rêve d’atteindre les demi-finales de la Ligue Europa, comme en 2019 après avoir battu Benfica en quart de finale. Et pour y parvenir, ils devront transformer le stade en forteresse, ce qui est réalisable pour les supporters, qui ont envoyé 250 000 demandes de billets pour assister au match aller, dont la capacité est de 48 500 places.

Malgré une mauvaise campagne en Bundesliga, les vainqueurs de la Coupe de l’UEFA 1980 sont neuvièmes au classement et à cinq points de la zone continentale. Cependant, ils abordent ce choc avec une série de six matches sans défaite, dont trois victoires et trois nuls. Une série qui a commencé lorsqu’ils ont battu le Betis au tour de qualification de la Ligue Europa avec un but à la dernière minute de la prolongation.

L’équipe de Francfort n’a jamais perdu à domicile en compétition européenne depuis les quarts de finale. Elle a disputé 16 matches, dont 12 victoires et quatre nuls.

FICHE D’INFORMATION.

–… DES ALIGNEMENTS POSSIBLES.

FC BARCELONE : Ter Stegen ; Araújo ; Piqué ; Eric Garcia ; Jordi Alba ; F. De Jong ; Busquets ; Pedri ; Ferran Torres ; Dembélé et Aubameyang.

EINTRACHT : Trapp ; N’Dicka ; Hinteregger ; Tuta ; Jakic ; Sow ; Knauff ; Kostic ; Lindstrom ; Kamada et Borre.

–REFEREE : Srdjan Jovanovic (SER).

-STADIUM : Deutsche Bank Park.

–TIME : 21.00/Movistar Champions League.

Article précédentL’équipe nationale féminine cherche à peaufiner son dispositif et à développer sa base de supporters.
Article suivantLa Chine menace de prendre des mesures de rétorsion contre les États-Unis si le président de la Chambre des représentants se rend à Taïwan.