Accueil Dernières minutes L'International La Russie demande à la CEDH de rejeter la plainte déposée par...

La Russie demande à la CEDH de rejeter la plainte déposée par les Pays-Bas concernant l’abattage du MH17

80
0

Le gouvernement néerlandais demande de rejeter les objections de Moscou

Paris :, 26 (EUROPE PRESSE)

 » preuves fausses ».

« La Russie demande au tribunal de rejeter la demande du gouvernement néerlandais (…) fondée sur la déformation des faits, de fausses preuves qui ne correspondent pas à la réalité et, dans certains passages, avec de fausses déclarations », a noté Vinogradov lors d’une audience au tribunal. .

La CEDH étudie actuellement l’opportunité de traiter ou non le procès néerlandais intenté contre le gouvernement russe en 2020 concernant le vol, qui a été abattu par un missile en 2014 alors qu’il survolait l’Ukraine, selon les informations de l’agence de presse Sputnik. .

De son côté, le gouvernement néerlandais a demandé de rejeter les objections de Moscou à l’affaire, comme l’a indiqué ce mercredi le ministère des Affaires étrangères du pays, qui a demandé que les demandes des Pays-Bas « soient admises dans leur intégralité ».

Le ministère, qui a demandé à reprendre les consultations trilatérales à ce sujet, a indiqué que les autorités russes n’avaient pas présenté de preuves fiables pouvant réfuter les « preuves » formulées contre la Russie et a souligné que les personnes à bord de l’avion étaient sous juridiction russe. au moment de l’accident.

Lire aussi:   Trump ajoute l'homme de droite français Zemmour à sa liste d'alliés en Europe

C’est la conclusion à laquelle est parvenu le gouvernement néerlandais en considérant que la Russie exerçait alors un contrôle effectif sur le territoire de l’est de l’Ukraine où l’avion s’est écrasé.

Le 17 juillet 2014, le vol MH17 de Malaysia Airlines, en route d’Amsterdam vers Kuala Lumpur, a été touché par un missile alors qu’il survolait l’est de l’Ukraine, une zone en ébullition en raison d’affrontements entre les troupes ukrainiennes et les milices séparatistes pro-russes.

Un groupe d’enquêteurs dirigé par les Pays-Bas a conclu que l’avion avait été abattu par un système de missiles anti-aériens amené dans l’est de l’Ukraine depuis la Russie voisine, bien que Moscou ait toujours nié toute responsabilité dans cet événement et ait plutôt blâmé Kiev.

Les 298 occupants de l’avion, pour la plupart des Néerlandais, ont été tués. L’armée ukrainienne et les milices se sont mutuellement accusées de ce qui s’est passé, alors que l’avion aurait dû éviter cette route.

Lire aussi:   L'Ecosse lève plusieurs restrictions imposées par la pandémie, dont l'utilisation d'un masque

Le procès qui se déroule aux Pays-Bas vise à déterminer si l’avion est réellement tombé à cause de l’impact d’un missile, d’où il aurait pu être tiré et si les personnes nommées – et qui seraient en Russie en ce moment – avaient une quelconque responsabilité . .

Depuis Moscou, ils ont cependant demandé à de nombreuses reprises d’arrêter de « politiser » l’affaire.

Article précédentMartial : « J’espère apporter mon expérience pour aider Séville à continuer à gagner ».
Article suivantLes États-Unis discutent avec les principaux fournisseurs de gaz pour accroître l’approvisionnement de l’Europe en gaz dans un contexte de tensions avec la Russie.