Accueil Dernières minutes L'International L’armée américaine relève six commandants pour avoir refusé les vaccinations contre le...

L’armée américaine relève six commandants pour avoir refusé les vaccinations contre le coronavirus

30
0

Paris, 13 janv. (Cinktank.com) –

L’armée américaine a relevé de leurs fonctions six commandants de service actif qui refusaient de se conformer au mandat de vaccination obligatoire, tout en émettant près de 3 000 résolutions punitives pour les soldats qui refusent toujours de se faire vacciner contre le coronavirus, selon une déclaration du ministère de la défense.

Pour l’instant, l’armée n’a pas encore pris de mesures à l’encontre des 2 994 personnes qui ont été réprimandées pour ne pas avoir respecté les règles du ministère de la Défense, qui fixent au 15 décembre 2021 la date limite de vaccination, rapporte CBS. Jusqu’à présent, 96 % des soldats en service actif sont entièrement vaccinés.

Aucune des branches qui composent les forces armées américaines n’a accordé d’exemption de vaccination pour des motifs religieux, bien qu’elles en aient reçu près de 2 150. Dans le cas de la marine, 5 209 militaires en service continuent de résister à la vaccination contre la maladie, dont vingt ont déjà été sanctionnés.

La question de la vaccination obligatoire dans l’armée américaine n’a pas été bien accueillie par certains dirigeants républicains, comme le gouverneur du Texas, Greg Abbot, qui a annoncé au début du mois qu’il allait poursuivre l’administration du président Joe Biden pour ce qu’il considère comme une mesure anticonstitutionnelle et permettre ainsi aux troupes de la Garde nationale stationnées dans l’État de contourner l’interdiction.

Le 24 août, le ministère américain de la défense a imposé la vaccination obligatoire de l’ensemble du personnel militaire des différentes branches de l’armée, donnant à chaque branche le pouvoir de rédiger son propre plan d’action ainsi que des directives et des délais de mise en œuvre.

Début décembre, le ministre de la Défense, Lloyd Austin, a rappelé à ceux qui refusaient d’obtempérer les conséquences, telles que la perte de salaire. Suite à cet avertissement, les gouverneurs républicains du Wyoming, de l’Alaska, de l’Iowa, du Mississippi et du Nebraska ont envoyé conjointement une lettre lui demandant de reconsidérer la mesure.

Article précédentLes conducteurs bloquent les routes au Liban en raison de la crise et de la hausse des prix du carburant
Article suivantCristiano Ronaldo : « Je n’accepte pas que la mentalité de United soit de finir derrière les trois premiers ».