Accueil Dernières minutes L'International L’Autriche mettra fin lundi au confinement imposé aux non-vaccinés contre le COVID-19

L’Autriche mettra fin lundi au confinement imposé aux non-vaccinés contre le COVID-19

72
0

Paris :, 26 janv. (Cinktank.com) –

Le gouvernement autrichien a annoncé ce mercredi que le confinement imposé aux personnes non vaccinées contre le COVID-19 fin 2021 prendra fin lundi prochain, bien qu’en pratique les personnes non vaccinées ne pourront pas accéder aux commerces ou aux établissements d’accueil.

Le chancelier autrichien, Karl Nehammer, a justifié le confinement pour les non vaccinés, arguant qu’il s’agissait « d’une mesure incontournable pour des raisons de politique de santé », il a reconnu qu’elle avait soulevé la controverse dans le pays européen.

Cependant, comme détaillé, les experts qui conseillent le gouvernement sur la gestion de la pandémie ont indiqué que le système de santé « n’est pas directement menacé », malgré le nombre croissant d’infections, donc la mesure n’est plus justifiée, selon le local journal ‘Der Standard’.

Ainsi, les non-vaccinés pourront sortir travailler ou faire leurs courses à partir de lundi, mais l’accès aux restaurants, bars, cinémas, théâtres ou magasins qui vendent des articles non indispensables sera toujours interdit, puisqu’il est réservé aux vaccinés ou guéris de la maladie. L’obligation de porter un masque FFP2 en public restera également en place.

Nehammer a précisé que, cependant, ces limitations pourraient être assouplies dans un proche avenir. « Notre priorité absolue est de maintenir les restrictions en place uniquement aussi longtemps que cela est absolument nécessaire », a-t-il déclaré, notant que dès que le nombre d’infections diminuera, les limitations seront levées si les experts le permettent.

Lire aussi:   L'ancien président hondurien Juan Orlando Hernandez plaide non coupable d'accusations de trafic de drogue aux États-Unis.

Les autorités sanitaires autrichiennes ont enregistré ce mercredi un nouveau nombre maximum de cas quotidiens, plus de 30.000. Cependant, l’augmentation des infections ne se reflète pas dans la pression hospitalière, comme c’était le cas lors des vagues précédentes.

Les autorités s’attendent à jusqu’à 40 000 positifs par jour au cours des deux prochaines semaines, bien que le ministre de la Santé, Wolfgang Muckstein, ait estimé qu’à cette époque, l’Autriche atteindrait probablement le pic de la vague omicron. Jusqu’à présent, l’Autriche a enregistré plus de 1,6 million d’infections, dont plus de 14 000 décès.

Article précédentLes États-Unis discutent avec les principaux fournisseurs de gaz pour accroître l’approvisionnement de l’Europe en gaz dans un contexte de tensions avec la Russie.
Article suivantDeux personnes blessées dans une attaque aux obus contre le domicile du président du parlement irakien