Accueil Dernières minutes Le Barça punit le courageux Real Madrid en Ligue des Champions

Le Barça punit le courageux Real Madrid en Ligue des Champions

57
0

MADRID, 22 Mar. (Cinktank.com) –

Le FC Barcelone a mis un pied et demi dans les demi-finales de la Ligue des champions féminine après avoir battu le Real Madrid 1-3 au stade Alfredo Di Stéfano mardi lors du match aller des quarts de finale, une équipe qui s’est battue et a été compétitive.

Les Madrilènes voulaient faire leur part pour ajouter le plus de suspense possible au match retour historique qui aura lieu le 30 mars dans un Camp Nou plein à craquer. Ils ont pris l’avantage et ont eu de bonnes occasions d’aller plus loin, mais n’ont pas pu contenir les champions de Primera Iberdrola en seconde période, qui sont revenus de l’arrière pour infliger une lourde pénalité avec une victoire 3-1 à la 94e minute.

Le Real Madrid a quelque peu surpris son adversaire dès le début. Toril a mis en place une équipe plus forte au milieu et a pressé haut sur le terrain pour mettre les championnes en titre mal à l’aise, et malgré un avertissement précoce d’Alexia Putellas, elles se sont retrouvées derrière au tableau d’affichage contre toute attente, ce à quoi elles ne sont pas habituées.

La pression de Madrid a entraîné une erreur dans le milieu de terrain des visiteuses et la transition menée par Esther González s’est terminée par une passe mesurée de cette dernière à Olga Carmona. L’Andalou, qui joue davantage comme un ailier, a centré avec qualité devant Sandra Paños pour porter le score à 1-0 au stade Alfredo Di Stéfano.

Ce but n’a pas fait réagir le Barça, qui a eu du mal à ressortir le ballon et à jouer avec sa fluidité habituelle à cause du rythme de travail des locaux, qui ont désactivé Alexia, Patri Guijarro et Aitana Bonmatí, ainsi que Graham Hansen, qui n’a pas pu porter le danger de la confrontation en championnat sur son flanc, où l’entraîneur du Real Madrid a placé un joueur plus physique comme Svava.

Lire aussi:   Luis Enrique : "J'aurais été ennuyé si nous n'avions pas gagné en raison de l'atmosphère que nous avons connue à Barcelone".

Mais petit à petit, l’équipe catalane resserrait son pressing et commençait à prendre le contrôle du jeu, même si cela ne se traduisait que par une frappe puissante de Guijarro, bien arrêtée par Misa Rodríguez, et une tête à bout portant de Jennifer Hermoso qui passait juste à côté du poteau. Après ce passage, le Real Madrid a rebondi et a eu deux belles occasions de prendre l’avantage par Esther. L’Andalou s’est heurté au poteau sur un coup franc de Zornoza, puis sur un bon ballon de main de Paños.

ALEXIA ÉGALISE ET PHRASE

Après la pause, Giráldez a modifié son équipe en introduisant la jeune Claudia Pina à la place de Leila Ouahabi, avertie, et en reléguant Rölfo au poste de latéral. Le Barça améliorait la situation et Olga Carmona entrait en contact avec Graham Hansen. L’arbitre, après un avertissement VAR et la consultation du moniteur, accordait un penalty face aux protestations des locaux, permettant à Alexia d’égaliser.

L’équipe de Toril était en mesure de reprendre l’avantage peu après, suite à une mauvaise sortie de Paños, mais son tir puissant à l’entrée de la surface passait au-dessus de la barre transversale. La plus nette occasion de Pina suivait avec son tir avec tout à jouer, après une course puissante de Rölfo, mais il était trop haut.

Lire aussi:   Lopetegui : "C'est une nuit triste, mais la saison n'est pas terminée".

Les champions en titre étaient désormais plus détendus face à un adversaire qui payait le prix de sa grande attrition, mais qui essayait de ne pas perdre la tête dans le jeu. Toril a essayé de trouver de l’oxygène pour la dernière ligne droite avec Caroline Moeller, Kenti Robles et Nahikari García et de résister à la dernière poussée des visiteurs.

En vain, le Barça trouvait de l’espace pour monter un contre rapide et Pina portait le score à 1-2 à la 81e minute après avoir récupéré le rebond d’un tir de Bonmatí repoussé par la défense. Le Real Madrid n’a pas réussi à trouver l’égalisation et, en fin de match, il a été sévèrement puni par le 1-3 d’Alexia, qui a terminé une belle action de Hermoso et Guijarro pour rendre le passage au prochain tour très difficile.

FICHA TÉCNICAS.

–RÉSULTAT : REAL MADRID, 1 – FC BARCELONA, 3 (1-0, à la mi-temps).

-L’ALIGNEMENT.

REAL MADRID : Misa ; Rodríguez (Robles, min.78), Peter, Gálvez (Andrés, min.66), Svava ; Del Castillo, Zornoza, Abelleira, Oroz (Nahikari, min.78), Carmona (Moeller, min.66) ; et Esther.

FC BARCELONA : Paños ; Torrejón, Pereira (Paredes, min.65), León, Ouahabi (Pina, min.46) ; Alexia, Guijarro, Bonmatí (Engen, min.86) ; Graham Hansen, Hermoso et Rolfö.

–GOALS.

1-0, minute 8. Olga Carmona.

1-1, 53e minute. Alexia Putellas, penalty.

1-2, 81e minute. Claudia Pina.

1-3, 94ème minute. Alexia Putellas.

–REFEREE : Lina Lehtovaara (FIN). Cartons jaunes pour Olga Carmona (min.36), Teresa Abelleira (min.68), Esther González (min.85), pour le Real Madrid, et Aitana Bonmatí (min.31), Leila Ouahabi (min.35), pour le FC Barcelona.

-STADIUM : Alfredo Di Stéfano. 3 318 spectateurs.

Article précédentGeorgia Hall, deuxième succès en carrière sur le LET
Article suivantZelenski accueille l’action « décisif » Japon mais demande une aide supplémentaire : « Nous devons faire en sorte qu’il y ait un lendemain »