Accueil Dernières minutes Le Betis veut rester sur le podium et le Real espère changer...

Le Betis veut rester sur le podium et le Real espère changer la donne

42
0

Elche a besoin de trois points contre une équipe de Grenade qui cherche à s’échapper.

MADRID, 1er janv. (Cinktank.com) –

La Real Betis reçoit le RC Celta dimanche lors de la 19e journée de LaLiga Santander avec l’intention de consolider sa troisième place au classement, tandis que la Real Sociedad veut changer sa dynamique de mauvais résultats à l’occasion du Nouvel An contre Alavés.

Malgré une défaite douloureuse à San Mames à la fin de l’année 2021, le Betis est troisième et compte trois points d’avance sur le Rayo Vallecano, quatrième. L’équipe de Manuel Pellegrini, tout comme les Madrilènes, est la révélation de la saison, mais les Andalous ont l’intention de continuer sur cette lancée en 2022.

Pour le Celta, l’année s’est bien terminée, avec une victoire contre l’Espanyol, mais les Galiciens n’ont que 20 points, cinq au-dessus de la relégation. Les chiffres sont avec le Betis, qui a également Fekir et Borja Iglesias de retour et, malgré l’absence du coronavirus, Pellegrini sera en mesure de mettre en place un onze garanti.

L’équipe d’Eduardo Coudet compte 12 absents pour cause de blessure et de COVID, mais elle a également récupéré son effectif pour le déplacement au Benito Villamarin. Après une première moitié de saison irrégulière, le Celta doit trouver des résultats s’il veut revenir dans la zone européenne et ne pas subir une nouvelle année au fond du classement.

De même, le Real demande à 2022 un changement dans sa série de résultats, qui s’élève désormais à quatre défaites et un nul lors des cinq derniers matches de championnat. L’équipe d’Imanol Alguacil n’est pas exempte d’absences dues au virus, bien que le club n’ait pas révélé leurs noms, sans compter la suspension d’Oyarzabal.

La visite du Deportivo Alavés, lanterne rouge, doit être synonyme de trois points pour les « txuri urdin » s’ils ne veulent pas perdre la lutte pour la zone européenne. L’excellent départ permet à Real de rester en sixième position, mais la marge d’erreur est terminée. De son côté, le club de Vitoria a changé d’entraîneur la dernière semaine de l’année avec le limogeage de Javi Calleja.

José Luis Mendilibar est désormais chargé de relancer une équipe d’Alavés qui, avec 15 points, se trouve dans la zone de relégation mais à égalité avec Elche et Getafe. Les Babazorros ont enchaîné six matches sans victoire et espèrent renverser la situation sous l’effet de Mendi et avec l’énergie d’un derby à Mendizorroza.

Dans la lutte pour le bas de tableau, Elche recevra également Grenade ce dimanche, qui cherche la tranquillité au Martínez Valero. Les Andalous ont deux nuls et trois victoires lors des cinq derniers matchs, le dernier contre l’Atlético, et une autre victoire leur donnerait un coussin plus qu’important avec la zone de relégation.

D’autre part, en plus de l’urgence, l’équipe d’Elche veut tenir le pied du décollage à un Grenade qui, s’il perd, se retrouverait en danger. Franciso s’est plaint que la journée de match ait lieu alors qu’Elche a annoncé plus tôt dans la semaine 12 résultats positifs dans le COVID et, en attendant les tests, devra former un onze de garantie après une victoire en 10 matchs.

–… LE PROGRAMME DE DIMANCHE DE LA LALIGA SANTANDER.

Getafe – Real Madrid. Melero López (C.Andaluz) 14:00.

Atlético – Rayo Vallecano. Figueroa Vázquez (C.Andaluz) 16.15.

Elche – Grenade. Cordero Vega (C.Cantabrian) 16.15.

Alavés – Real Sociedad. Del Cerro Grande (C.Madrileño) 18.30.

Betis – Celta. Soto Grado (C.Riojano) 18.30.

Mallorca – FC Barcelona. Mateu Lahoz (Valencian C.Valencian) 21.00.

Article précédentUne statue dédiée à López Obrador est décapitée le soir du Nouvel An
Article suivantLes médecins préviennent que le prisonnier palestinien Abu Hawash est dans un état grave après 140 jours de grève de la faim