Accueil Dernières minutes L'International Le ministère américain des transports allouera plus de 1,15 milliard d’euros pour...

Le ministère américain des transports allouera plus de 1,15 milliard d’euros pour les urgences météorologiques.

33
0

Paris, 22 (Cinktank.com)

Le ministère américain des transports (USDOT) a annoncé l’octroi d’une aide d’urgence de 1,3 milliard de dollars (plus de 1,15 milliard d’euros) à 42 États, au district de Columbia, à Porto Rico et aux îles Vierges pour atténuer les effets des tempêtes, des inondations, des incendies de forêt et d’autres phénomènes météorologiques.

« Le financement des secours d’urgence est essentiel pour rétablir les liaisons de transport (qui sont) vitales (et qui ont été) endommagées par des phénomènes météorologiques violents et d’autres événements inattendus. Les communautés en dépendent fortement pour leurs déplacements quotidiens », a déclaré Stephanie Pollack, directrice de la Federal Highway Administration (FHWA), selon un communiqué du ministère des transports.

M. Pollack a également fait référence au projet de loi de M. Biden sur les infrastructures, qui vise à reconstruire les routes, les ponts et les voies ferrées des États-Unis, à élargir l’accès à l’eau potable, à garantir que tous les Américains aient accès à l’internet à haut débit et à lutter contre la crise climatique. Il a déclaré qu’il allait « promouvoir l’utilisation de matériaux et de techniques structurels pour faire en sorte que les routes soient meilleures » et que les catastrophes naturelles n’entraînent pas l’effondrement des raccordements.

L’allocation de l’USDOT contribuera à faciliter la reprise après près de 200 urgences survenues aux États-Unis, comme les ouragans Irma et Maria à Porto Rico ou les tempêtes et inondations dans le Nebraska, l’Iowa, le Kansas, la Californie, l’Alabama et le Kentucky.

Article précédentL’ONU confirme la destruction de trois bâtiments à l’aéroport de Sana’a après des bombardements de la coalition
Article suivantLa Cour suprême annule une amende de 2,1 millions d’euros infligée à Gerard Piqué par le fisc