Accueil Dernières minutes Le Real Madrid est débouté de son action en justice contre la...

Le Real Madrid est débouté de son action en justice contre la décision du TAS pour avoir enfreint les règles de télévision de LaLiga.

58
0

MADRID, 14 janv. (Cinktank.com) –

Le Tribunal Central Contentieux-Administratif numéro 5 de Madrid a rejeté dans son intégralité l’appel interjeté par le Real Madrid CF contre la résolution du Tribunal Administratif du Sport (TAD) pour les sanctions de l’Organisme de Contrôle pour la gestion des droits audiovisuels pour non-respect du Règlement pour la Diffusion Télévisuelle de LaLiga.

L’arrêt, daté du 10 janvier et consulté par Europa Press, confirme la compétence du TAS pour examiner les sanctions imposées ainsi que la légalité du Règlement de la radiodiffusion télévisuelle et de sa procédure de sanction.

De même, le tribunal partage l’avis de LaLiga selon lequel le délai d’expiration dans la procédure de sanction est de trois mois, et non de trente jours.

Dans un communiqué, LaLiga a indiqué qu’après avoir analysé chacune des sanctions imposées, pour une valeur allant jusqu’à 90 000 euros, et faisant l’objet d’un appel par le Real Madrid, elles ont toutes été confirmées et ont ratifié les arguments exposés dans la résolution contestée par le club blanc.

En outre, l’association patronale des clubs a souligné que « les faits sanctionnés dans les différentes procédures sont compris comme étant accrédités à travers les listes de contrôle qui indiquent clairement les infractions au Règlement des émissions télévisées de LaLiga ».

Et que le Règlement des retransmissions télévisées « doit être interprété de la manière faite » par l’organe de surveillance, le juge disciplinaire social et le TAS et que le Real Madrid « doit s’y conformer conformément à cette interprétation ».

Pour LaLiga, la commercialisation et la gestion des droits audiovisuels doivent être interprétées dans le sens où l’entendent les organes de contrôle, « ce qui ne serait pas atteint en laissant une liberté totale aux clubs comme le veut le Real Madrid ».

En ce qui concerne le pouvoir disciplinaire accordé à LaLiga par la loi sur le sport et le décret royal de 2015 sur la commercialisation conjointe des droits audiovisuels du football professionnel, « les principes de légalité et de typicité des règles de procédure, de culpabilité, de personnalité des sanctions ou d’erreur dans l’interprétation des règles ne sont pas compris comme ayant été violés », souligne LaLiga.

Nous ne sommes pas, ajoute LaLiga, en présence de faits hors du champ d’application du décret-loi royal de mai 2015  » mais d’un règlement approuvé par l’organe compétent, exécutif dans la mesure où son illégalité n’est pas déclarée « .

L’organe présidé par Javier Tebas a rappelé qu’en ce qui concerne les contestations déposées par le Real Madrid CF contre les sanctions imposées pour avoir enfreint le règlement sur la radiodiffusion télévisuelle, sept décisions de justice ont déjà été rendues, rejetant les recours déposés par le club blanc et six autres confirmant les arguments de LaLiga, dont quatre contre cette entité.

Article précédentWhatsApp va bientôt devenir comme Facebook Messenger avec le déploiement des réactions aux messages
Article suivantDowning Street a organisé deux fêtes aux premières heures des funérailles du duc d’Édimbourg