Accueil Dernières minutes L'International Les États-Unis nomment Uzra Zeya au poste de coordinateur spécial pour les...

Les États-Unis nomment Uzra Zeya au poste de coordinateur spécial pour les affaires tibétaines

35
0

Paris, 21 déc. (Cinktank.com) –

Le département d’État américain a nommé l’actuel sous-secrétaire à la sécurité civile, à la démocratie et aux droits de l’homme, Uzra Zeya, au poste de coordinateur spécial pour les affaires tibétaines.

Zeya prendra ses nouvelles fonctions « avec effet immédiat » et « coordonnera les politiques, programmes et projets du gouvernement américain liés aux questions tibétaines », sur la base de la loi de 2020 sur la politique et le soutien au Tibet, a indiqué le secrétaire d’État Antony Blinken dans un communiqué.

« Plus précisément, elle encouragera un dialogue de fond, sans conditions préalables, entre le gouvernement chinois et le Dalaï Lama, ses représentants ou les dirigeants tibétains démocratiquement élus, en faveur d’un règlement négocié sur le Tibet », a-t-il ajouté.

En outre, Zeya doit promouvoir « le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales des Tibétains », y compris « leur liberté de religion ou de croyance » et plaider pour la défense de leur histoire, de leur culture ou de leur langue distinctive, tout en cherchant à continuer à « soutenir les efforts des États-Unis pour répondre aux besoins humanitaires des réfugiés tibétains et des communautés de la diaspora ».

La coordinatrice spéciale Zeya travaillera « en étroite collaboration » avec les dirigeants culturels, religieux et politiques tibétains, le Congrès américain, les alliés et partenaires internationaux et les représentants de la société civile sur ces questions.

« Cette nomination témoigne de l’engagement de l’administration à promouvoir les droits de l’homme des Tibétains, à aider à préserver leur patrimoine distinctif, à répondre à leurs besoins humanitaires et à relever les défis liés à l’environnement et aux ressources en eau du plateau tibétain », a déclaré M. Blinken.

Article précédentL’UE déplore la « violation des principes démocratiques » lors des élections législatives à Hong Kong
Article suivantRafael Nadal : je continue à jouer parce que je veux plus de succès, pas pour l’argent ou le plaisir