Accueil Dernières minutes L'International Les États-Unis s’engagent à ne pas tester de missiles antisatellites.

Les États-Unis s’engagent à ne pas tester de missiles antisatellites.

45
0

Paris, 19 avr. (Cinktank.com) –

La vice-présidente américaine Kamala Harris a annoncé, lors d’une visite de la base spatiale de Vandenberg en Californie, que les États-Unis s’engageront à ne pas tester de missiles antisatellites.

« Ces tests, sans aucun doute, sont imprudents et irresponsables. Ces essais mettent également en péril une grande partie de ce que nous faisons dans l’espace », a-t-il déclaré, ajoutant que les essais de la Russie font partie de ses efforts « pour développer des systèmes d’armes antisatellites ».

En novembre dernier, l’OTAN a dénoncé l’action « irresponsable » de la Russie, qui a détruit l’un de ses propres satellites lors d’un exercice, faisant courir un risque aux astronautes de la station spatiale internationale et de la station spatiale chinoise.

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, qui participait à une réunion des ministres de la défense de l’UE, a déclaré que l’exercice montrait que la Russie mettait au point de nouvelles armes capables d’abattre des satellites et d’affecter « les infrastructures de base sur Terre ».

Lire aussi:   Le Mexique approuve l'avortement dès l'âge de 12 ans en cas de viol

Ces essais, qui ont été réalisés par les États-Unis, la Russie, la Chine et l’Inde, créent des débris spatiaux qui mettent en danger les activités spatiales. M. Harris a également cité, comme l’a rapporté Politico, un test effectué par la Chine en 2008 qui a créé 2 800 débris spatiaux qui entourent aujourd’hui la Terre.

Article précédentLe Barça jette l’éponge pour le titre de champion du monde
Article suivantLancement de la version Night Eagle de la Jeep Compass en Inde, au prix de 21,95 roupies.