Accueil Dernières minutes Sport Les joueurs de tennis vaccinés avec Sputnik ne seront pas autorisés à...

Les joueurs de tennis vaccinés avec Sputnik ne seront pas autorisés à jouer à l’Open d’Australie

20
0

D’autres changements, ou des aspects qui deviennent progressivement officiels, concernant les règles de participation à l’Open d’Australie, le premier tournoi du Grand Chelem de la prochaine saison de compétition de tennis.

Cette nouvelle ne surprend presque aucun pundit ou passionné, étant donné qu’il y a eu plusieurs changements sur le sujet ces dernières semaines, certainement le plus discuté depuis la fin de l’édition 2021 de la Coupe Davis (avec la victoire de la Russie, favorite, sur la Croatie ).

En remontant la bande, les récents ajustements concernent la quarantaine de 72 heures des athlètes dès leur entrée dans les pays océaniques : via une déclaration des premiers ministres des États de Victoria et de Nouvelle-Galles du Sud, la période d’isolement des joueurs qui doivent débarquer à Adélaïde, Sydney ou Melbourne, lieux des événements prévus en janvier.

En Australie, il sera obligatoire d’avoir administré au moins deux doses du vaccin anti-Covid. Ces derniers jours, une opportunité a été créée pour ceux qui n’ont pas reçu le sérum de participer quand même à la tournée : il faudra toutefois surmonter la barrière de deux commissions d’experts différentes, en les convainquant de ne pas représenter un risque pour les autres (la réponse négative de l’un des deux pour ne pas pouvoir jouer suffira également).

Vaccin Sputnik non valide

La dernière histoire incroyable, dans l’ordre chronologique, concerne l’invalidité du sérum Spoutnik, qui pourrait obliger certains joueurs de tennis à abandonner : ne pas être reconnu par l’Australie (ni même en Europe).

La première victime de la situation, qui en parle sur les réseaux sociaux, est la numéro 194 mondiale de la WtTA, Natalia Vikhlyantseva : « Malheureusement, je ne participerai pas aux AO en 2022. Je suis très heureux du niveau de tennis que j’ai montré ces derniers temps.

Les événements et moi aimerions jouer en Australie, mais Sputnik n’est pas encore vérifié. Bonne chance à tous les participants et aux organisateurs, qui ont toujours créé des événements extraordinaires », a-t-elle écrit.

Le risque pourrait être particulièrement élevé pour les joueurs d’Europe de l’Est, qui ont beaucoup utilisé ce type de vaccin. La situation des joueurs russes doit également être vérifiée.

Avec la dose de rappel de Pfizer ou Moderna, il sera possible de pénétrer dans les terres océaniques et de jouer les différents tournois ATP.

Article précédentL’UE reconnaît l’équivalence du certificat Covid du Monténégro, de Taïwan, de la Thaïlande, de la Tunisie et de l’Uruguay
Article suivantL’ONU demande une aide d’urgence pour les réfugiés birmans fuyant vers la Thaïlande