Accueil Dernières minutes L'International Les pays baltes annoncent le développement d’un système de missiles « dissuasifs » contre...

Les pays baltes annoncent le développement d’un système de missiles « dissuasifs » contre la Russie

61
0

Paris :, 21 décembre (Cinktank.com) –

Les ministres de la Défense des pays baltes ont convenu mardi à Kaunas, en Lituanie, de développer conjointement un système de missiles multiples à des fins de « défense » et de « dissuasion » face à la possible menace que la Russie pourrait faire peser sur la sécurité nationale de son Etat.

« C’est un grand pas en avant pour renforcer notre posture de dissuasion et de défense dans la région », a déclaré le ministre estonien de la Défense Kalle Laanet, selon l’agence de presse balte BNS.

La réunion a également permis d’aborder d’autres problèmes dans la région, comme la crise migratoire entre la Pologne et la Biélorussie ou le déploiement militaire de la Russie à sa frontière avec l’Ukraine.

« Notre soutien à l’intégrité territoriale de l’Ukraine est indéfectible et nous appelons la Russie à mettre fin à son soutien militaire aux régions séparatistes de Lougansk et de Donetsk et à l’occupation de la Crimée », a déclaré Laanet, qui a accusé le président russe Vladimir Poutine, de « déstabiliser sécurité en Europe et dans d’autres parties du monde. »

En ce sens, les trois ministres baltes ont avancé qu’ils travailleraient conjointement avec l’Ukraine en ce qui concerne la présence russe à la frontière, puisque les « pourparlers diplomatiques » avec Moscou n’ont pas servi à renverser la situation, selon le journal ‘The Baltic Times’ .

En ce qui concerne l’Estonie, cette collaboration avec les autorités ukrainiennes se fera en collaboration avec celles de l’Allemagne, la mise en place d’hôpitaux de campagne à la frontière avec la Russie, tandis que l’Estonie participera à des exercices militaires conjoints, ainsi qu’à des formations sur les questions cybernétiques. .

Article précédentDucati Diavel 1260 S : essai en conditions réelles : délicieux !
Article suivantMatt Kuchar : « Tiger Woods, la partie difficile en bas »