Accueil Dernières minutes L'International Les Talibans affirment qu’il n’existe aucune menace émanant de l’Afghanistan pour les...

Les Talibans affirment qu’il n’existe aucune menace émanant de l’Afghanistan pour les pays limitrophes.

39
0

Lundi, Poutine a annoncé un soutien militaire au Tadjikistan.

Paris :, 29 déc. (Cinktank.com) –

Les autorités installées par les talibans en Afghanistan après avoir pris le pouvoir en août ont assuré qu’aucune menace n’émanait du pays à l’égard des nations voisines, en réponse aux préoccupations exprimées par le président russe Vladimir Poutine concernant la situation au Tadjikistan.

Inamullah Samangani, porte-parole des talibans, a souligné que le groupe « a assuré la sécurité à l’intérieur de l’Afghanistan » et a ajouté que « les frontières de l’Afghanistan sont également bien protégées ».

Il a souligné que les zones frontalières « sont sous surveillance », tout en précisant que « les rumeurs concernant des menaces potentielles à partir de nos frontières sont infondées », selon l’agence de presse afghane Jaama Press.

Lundi, M. Poutine a fait part de sa « préoccupation » à son homologue tadjik Emomali Rahmon concernant la situation sécuritaire à la frontière tadjiko-afghane et a annoncé l’envoi d’armes et d’équipements militaires dans la région pour soutenir Douchanbé.

Dans une interview accordée à l’agence de presse russe Sputnik, le vice-ministre afghan de l’information, Zabihullah Mujahid, a exprimé son souhait que Moscou reconnaisse le nouveau gouvernement du pays, déclarant que « cela aurait dû être fait il y a longtemps ».

« Le moment présent favorise le début du processus de reconnaissance. Aujourd’hui, le peuple afghan a besoin d’aide et d’assistance. Ils doivent le faire », a déclaré Mujahid, qui est également porte-parole du mouvement fondamentaliste afghan.

Dans ce sens, il a souligné que « le gouvernement russe est un gouvernement fort, qui a une bonne position sur la scène mondiale et peut profiter de cette position pour aider davantage les Afghans ».

Muyahid a également révélé que les talibans prévoient de nommer un ambassadeur à Moscou. « C’est une démarche diplomatique. Les ambassades et les consulats sont d’une grande importance pour les relations diplomatiques et nous coopérons dans ce domaine », a-t-il réaffirmé.

Les relations entre la communauté internationale et l’Afghanistan ne sont pas au beau fixe depuis que les talibans ont pris d’assaut la capitale, Kaboul, à la mi-août pour prendre le contrôle du pays après la fuite du président de l’époque, Ashraf Ghani.

Depuis lors, la pression internationale a gelé les avoirs des autorités afghanes à l’étranger et a conditionné l’aide humanitaire à la réalisation par les Talibans de progrès significatifs en matière d’inclusion et de droits de l’homme, notamment ceux liés aux femmes et aux filles du pays.

Article précédentCivil israélien blessé par des tirs provenant du nord de la bande de Gaza.
Article suivantAslan Karatsev est testé positif au virus, il est exclu de l’ATP Cup.