Accueil Dernières minutes L'International Les Talibans appellent le monde islamique à faire pression pour la libération...

Les Talibans appellent le monde islamique à faire pression pour la libération des avoirs internationaux.

44
0

Paris :, 19 déc. (Cinktank.com) –

Le mouvement taliban actuellement au pouvoir en Afghanistan a appelé la communauté islamique mondiale à faire pression sur les États-Unis pour qu’ils lèvent les sanctions qui pèsent sur le groupe et libèrent des milliards d’euros de ses avoirs à l’étranger afin de relancer l’économie en difficulté du pays.

C’est ce qu’a demandé le ministre taliban des Affaires étrangères, Amir Jan Muttaqui, lors d’une session spéciale organisée au Pakistan ce week-end pour ses homologues de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), qui réunit plus de 50 pays musulmans du monde entier, dont l’Arabie saoudite et l’Iran.

« Nous appelons les participants à cette grande réunion à rappeler aux Américains que persécuter les Afghans et affaiblir le gouvernement n’est dans l’intérêt de personne », a déclaré M. Muttaqi.

« D’une part, notre nation est en proie à des guerres, des sécheresses, des maladies et la pauvreté, d’autre part, des milliards de dollars des ressources de notre peuple ont été gelés, ainsi que les projets de développement du Fonds monétaire international, de la Banque mondiale, de la Banque asiatique et d’autres agences », rapporte Khaama Press.

« Mettre l’aide en péril, c’est mettre en péril les systèmes de santé, d’éducation et de services publics, avec le préjudice qui en découle pour la population », a ajouté M. Muttaqui à propos des sanctions, qui ont été réimposées après la prise du pouvoir par la force par les talibans l’été dernier. Les fonds gelés par les seuls États-Unis s’élèvent à 9,5 milliards de dollars (environ 8,4 milliards d’euros).

Les États-Unis demandent aux talibans de remédier aux mauvais traitements infligés aux femmes et aux minorités et de former un gouvernement inclusif dans le pays. Washington a également rappelé aux talibans qu’il autorise l’entrée de l’aide d’une tierce partie, bien que les talibans insistent sur le fait que beaucoup plus d’argent est nécessaire.

Selon les Nations unies, plus de la moitié des quelque 40 millions d’habitants du pays sont confrontés à une famine aiguë et un million d’enfants pourraient mourir à cause de la rigueur de l’hiver. Ses données indiquent que jusqu’à 97 % de la population afghane pourrait vivre dans la pauvreté à la mi-2022, contre 72 % en 2020.

Article précédentRyder Cup 2023, Villa Antinori est le vin officiel
Article suivantLa Corée du Sud enregistre un nombre record de patients gravement malades atteints du coronavirus