Accueil Dernières minutes L'International L’UNRWA exige la libération « immédiate » par Israël d’un enfant réfugié palestinien « gravement...

L’UNRWA exige la libération « immédiate » par Israël d’un enfant réfugié palestinien « gravement malade ».

43
0

Le jeune homme est emprisonné depuis un an sans connaître les charges qui pèsent sur lui.

Paris :, 13 janv. (Cinktank.com) –

L’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a demandé jeudi aux autorités israéliennes de libérer « immédiatement » Amal Najle, une enfant réfugiée palestinienne « gravement malade », pour des « raisons humanitaires urgentes ».

Le jeune homme de 17 ans est réfugié dans le camp de Jalazone en Cisjordanie. Le 21 janvier 2021, il a été placé en détention administrative par les forces israéliennes pendant six mois. La détention a été prolongée de quatre mois en mai, puis de quatre mois supplémentaires en septembre. Le 18 janvier 2022, la prolongation actuelle expirera, il aura été en détention pendant un an et aura 18 ans, il ne sera plus mineur.

Ni le jeune homme ni sa famille ne sont au courant des charges retenues contre lui et les autorités israéliennes les ont informés qu’il s’agissait d’une « affaire administrative confidentielle ». Son équipe juridique a déclaré qu’il s’agissait de l’un des plus longs cas connus de détention d’un enfant, comme l’a souligné l’UNRWA, qui a également exprimé sa « profonde préoccupation » concernant la détention « arbitraire » d’un mineur.

Amal Najle est née trois mois avant terme et a été diagnostiquée comme souffrant d’une grave maladie auto-immune : la myasthénie grave, qui nécessite un suivi médical et un traitement permanents. Quelques mois seulement avant son arrestation, il a subi une intervention chirurgicale pour retirer une masse cancéreuse.

L’UNRWA a souligné qu’en raison de son état de santé, Najle ne peut être vacciné contre le COVID-19 et doit prendre des immunosuppresseurs, ce qui met sa vie en grand danger s’il contracte le virus. Le milieu carcéral n’est pas approprié pour le traitement et le suivi des maladies auto-immunes, et encore moins pour assurer une protection adéquate contre le coronavirus, ajoute l’agence des Nations unies.

LA DÉTÉRIORATION DE LEUR SANTÉ

L’UNRWA a noté que, lors des procédures du tribunal militaire ces derniers jours – l’une des rares fois de l’année dernière où la famille a été autorisée à voir le garçon – sa famille a observé que le garçon avait des difficultés à parler et à respirer, des symptômes « évidents » d’une détérioration significative de sa santé.

Lors de l’audience, il a informé le juge qu’il entamerait une grève de la faim si sa détention administrative était prolongée davantage. « Si cela devait se produire, Amal serait en grand danger en raison de son état de santé déjà fragile », a averti l’agence des Nations unies. Une décision sur la prolongation de sa détention administrative devrait être prise mardi.

« La détention administrative sans inculpation imposée à Amal et basée sur des preuves classifiées est une forme de détention arbitraire non autorisée par le droit international public », a réitéré l’UNRWA, insistant sur le fait que son arrestation le prive des soins appropriés requis par son état de santé, l’exposant à des risques supplémentaires d’aggravation de sa santé.

Israël, comme le stipule la Convention relative aux droits de l’enfant, veillera à ce que « l’arrestation, la détention ou l’emprisonnement d’un enfant soient conformes à la loi et ne soient utilisés qu’en dernier ressort et pour la période la plus courte possible ».

Selon la Convention, « tout enfant privé de liberté est traité avec humanité et avec le respect de la dignité inhérente à la personne humaine, compte dûment tenu des besoins des personnes de son âge ». Tout enfant en détention « a le droit d’avoir rapidement accès à l’assistance juridique et à toute autre assistance appropriée, ainsi que le droit de contester la légalité de sa privation de liberté devant un tribunal ou une autre autorité compétente, indépendante et impartiale, et d’obtenir une décision rapide sur toute action de ce type ».

Article précédentLancement de la Samsung Galaxy Tab A8 en Inde : prix, spécifications et plus encore.
Article suivantLe gouverneur de Californie refuse la liberté conditionnelle à l’assassin du sénateur Robert F. Kennedy.