Accueil Dernières minutes L'International M. Trump tiendra une conférence de presse le 6 janvier pour marquer...

M. Trump tiendra une conférence de presse le 6 janvier pour marquer l’anniversaire de l’attaque du Capitole.

37
0

Paris, 21 déc. (Cinktank.com) –

L’ancien président américain Donald Trump a déclaré mardi qu’il tiendrait une conférence de presse le 6 janvier dans sa résidence de Mar-a-Lago pour marquer le premier anniversaire de l’assaut du Capitole.

Dans une déclaration dans laquelle il informe de l’événement, le magnat de New York se demande « pourquoi la commission n’enquête pas sur la cause des manifestations du 6 janvier » et souligne que ce qui s’est passé ce jour-là est dû au fait que les élections ont été « volées ».

Ainsi, Trump a cité les États où les « chiffres ne s’additionnent pas » en ce qui concerne le processus électoral et a souligné que ce sont les élections elles-mêmes qui devraient être qualifiées de « trahison », plutôt que le jour où ses partisans ont pris d’assaut le Capitole pour bloquer la certification des résultats des élections qui ont donné la victoire à Joe Biden.

« Je tiendrai une conférence de presse le 6 janvier pour parler de tout cela et de bien d’autres choses », a-t-il déclaré, avant d’ajouter que « d’ici là, nous pouvons parler de l’insurrection qui a eu lieu le 3 novembre ». Il a également décrit ce qui s’est passé le 6 janvier 2020 comme une « manifestation pacifique contre une élection truquée », selon les informations du quotidien « The Hill ».

La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a annoncé cette semaine que son bureau prévoyait d’organiser une « veillée » et un débat entre historiens à l’occasion de l’anniversaire du raid. La Maison Blanche prévoit également de commémorer ce qui s’est passé.

« Le 6 janvier a été l’un des jours les plus sombres de notre démocratie », a déclaré Jen Psaki, chef de presse de la Maison Blanche. « C’est un jour où notre nation a été attaquée, et je pense qu’il ne fait aucun doute que nous commémorerons ce jour », a-t-elle déclaré.

Plus de 700 personnes ont été inculpées en relation avec la foule qui a pris d’assaut le bâtiment du Congrès américain ce jour-là. Des dizaines d’entre eux ont été appelés à témoigner devant une commission de la Chambre.

Article précédentLa Thaïlande réimpose des quarantaines aux voyageurs internationaux
Article suivantLe Bureau américain des consommateurs ordonne à la société Fintech LendUp de cesser d’accorder de nouveaux prêts et de payer une amende.