2,52 Comme la probabilité en plus pour les personnages de dessins animés de mourir par rapport au cinéma traditionnel

Nombre du jour
12.01.2018

bambi

Selon une étude publiée dans le British Medical Journal, les personnages de nos dessins animés préférés ont 2,5 fois plus de chances de mourir et 3 fois plus d'être tués que les personnages des films pour spectateurs adultes (on ne parle pas de pornos bien sûr).


le roi lion

Les dessins animés à succès concernés traversent les générations. De "Blanche Neige et les sept nains" réalisé en 1937 à "Coco" sortie cette année, les résultats sont les mêmes (les films mettant en scène des voitures et des jouets n'ont pas été pris en compte). Par contre, l'étude ne stipule pas si le niveau de violence à augmenter dans le temps.


bambi

L'une des raisons avancées, par les chercheurs auteurs de l'étude, serait la fonction d'accompagnement du processus de la perte d'un être chère que s'impose ces dessins animés. Une sorte de cinéma-thérapie qui permettrait aux enfants de mieux comprendre le concept de mort. Ou bien peut on supposé que ce rapport à la mort trouve ses origines dans les contes originels qui ont inspiré Disney. À chacun son interprétation.



Rédaction Cinktank