Accueil Dernières minutes Sport Pablo Carreño Busta : « C’est très bien pour nous de jouer en...

Pablo Carreño Busta : « C’est très bien pour nous de jouer en équipe ».

20
0

Pablo Carreño Busta a contribué à sortir l’équipe d’Espagne du groupe A de l’ATP Cup cette semaine grâce à ses victoires sur Alejandro Tabilo, Viktor Durasovic et Filip Krajinovic. Avant la demi-finale de l’Espagne contre l’équipe de Pologne à Sydney, le jeune homme de 30 ans a parlé à l’ATP Tour.com des différentes qualités de ses coéquipiers, du cadre espagnol, de l’importance de sa ville natale de Gijon dans son développement précoce et plus encore.

Quel tir de coéquipier aimeriez-vous ajouter à votre jeu ? Probablement le drop shot de Pedro Martinez, parce que je trouve qu’il en joue de manière incroyable. [bien]. Lorsqu’il doit changer quelque chose dans le jeu, il utilise le drop shot et je pense qu’il le fait très bien.

Le service d’Alexander Davidovich Fokina parce que je pense qu’il a le meilleur service de nous tous. La régularité de Roberto Bautista Agut, car depuis la ligne de fond, il peut jouer sans faire d’erreur et je pense qu’il est très, très difficile de le battre.

Le gaucher d’Albert Ramos-Vinolas parce qu’il est le gaucher de l’équipe et je pense qu’il joue très bien. Quand Albert a son coup droit, il essaie de dominer. Avec qui aimez-vous vous entraîner dans l’équipe d’Espagne ? Je pense que tout le monde dans l’équipe est un bon joueur avec qui s’entraîner car ils sont très solides, ils ont beaucoup de rythme.

Peut-être Bautista parce qu’il est le meilleur de l’équipe et l’un des meilleurs joueurs avec qui s’entraîner. Décrivez en quelques mots les différentes personnalités au sein de votre équipe.. Peut-être qu’Alex [Alejandro] et Pedro sont les plus jeunes de l’équipe et sont les plus amusants.

Peut-être que Roberto et Albert sont des parents et ont des personnalités différentes, mais ils sont aussi très amicaux. Nous sommes tous de grands amis et nous apprécions le temps que nous passons ensemble. Nous aimons jouer ce genre de compétitions en équipe.

Je me sens très à l’aise avec ces gars-là. Vous et vos coéquipiers créez des liens ici, mais vous passez aussi beaucoup de temps ensemble pendant la saison. Est-ce important pour vous cette semaine ? Oui, bien sûr, c’est très bien.

C’est très bien pour nous de jouer en équipe, mais aussi lorsque nous jouons des tournois normaux de l’ATP Tour, nous ne sommes pas partenaires. Nous parlons, nous passons beaucoup de temps ensemble, nous dînons ensemble. C’est très bien d’avoir ces gars-là sur le Tour.

Parlez-moi de votre premier club de tennis.. J’ai commencé à jouer dans ma ville natale, dans le nord de l’Espagne. Ce n’est probablement pas le meilleur endroit pour jouer en Espagne à cause du climat, mais je pense qu’il était très important pour moi de commencer là-bas.

Cela a renforcé ma personnalité. Quand j’avais 15 ans, je suis allé à Barcelone, sur la côte méditerranéenne. C’est le meilleur endroit pour s’entraîner parce que c’est incroyable là-bas. Après cela, j’ai commencé à connaître le tennis, à savoir comment tout fonctionne et comment je peux jouer mon jeu. [mejor] niveau.

Maintenant, j’exerce à Alicante, qui se trouve également au bord de la Méditerranée. J’aime quand je m’entraîne. Je suis très proche de Roberto, également très proche de Pedro et parfois nous nous entraînons ensemble. Il est très confortable.

Dites-moi trois choses que vous aimez dans votre pays ? J’adore la nourriture espagnole. C’est difficile de dire quoi, car nous avons tellement de bonne nourriture. Mais probablement quelque chose de ma ville natale, un bon fromage ou une fabada.

J’aime aussi le temps, car nous avons du beau temps 11 mois par an si vous êtes sur la côte méditerranéenne. Puis je pense à l’atmosphère – les gens sont très sympathiques et toujours souriants !

Quel est votre endroit préféré à visiter dans votre pays et pourquoi ? Je pense que nous avons des lieux différents. Si vous allez dans le nord de l’Espagne, vous pouvez voir les montagnes, vous pouvez aussi regarder la mer.

Le climat est différent. Si vous allez dans le sud de l’Espagne, vous pouvez aller sur les plages, vous avez du soleil et vous pouvez profiter de l’été. Si vous allez sur la côte méditerranéenne, vous avez tout. Je pense qu’en Espagne, on peut trouver tout ce que l’on souhaite. C’est bon d’être là.

Article précédentJon Rahm :  » Le fils de Tiger Woods est meilleur que moi « .
Article suivantSe débarrasser de ces 5 habitudes peut ramener de la chaleur et de l’amour dans votre couple