Accueil Dernières minutes Tecatito Corona, nouveau joueur de Séville

Tecatito Corona, nouveau joueur de Séville

31
0

MADRID, 14 janv. (Cinktank.com) –

L’ailier mexicain Jesus Manuel Corona est déjà un nouveau joueur du Sevilla FC après que le club andalou et Porto aient trouvé un accord pour le signer jusqu’en 2025, a déclaré le club andalou dans un communiqué.

« Le Sevilla FC et le FC Porto ont conclu un accord pour la signature de Jesús Manuel Corona, un joueur mexicain avec un passeport portugais qui joue sur le flanc droit, jusqu’en 2025 », a annoncé le Sevilla FC dans un communiqué.

Corona est international avec l’équipe nationale aztèque, pour laquelle il a joué 63 fois, marquant 10 buts. Formé dans les rangs des jeunes du CF Monterrey, il a fait ses débuts en Liga MX à l’âge de 17 ans. Dès sa première saison, en 2010-2011, il a remporté la Ligue des champions de la CONCACAF, titre qu’il a conservé la saison suivante.

Il a participé à la Coupe du monde des clubs, où il a marqué en quart de finale contre Ulsan Hyundai et en finale de consolation contre les Égyptiens d’El Ahly. Après un passage au FC Twente aux Pays-Bas, il a été recruté par Porto, qui a confirmé sa signature le 31 août 2015. En plus de faire ses débuts en Ligue des champions avec quatre apparitions, il s’est imposé comme un titulaire à part entière avec 28 apparitions en championnat et trois matchs de coupe disputés. En 2019-20, en plus des quatre buts qu’il a inscrits, il compte 21 passes décisives, dont 14 en championnat. Cela fait de lui le meilleur joueur du championnat portugais cette saison-là.

Outre les trois éditions de la Ligue des champions de la CONCACAF remportées avec le CF Monterrey, son palmarès portugais comprend deux titres de champion, la Coupe du Portugal et deux Supercoupes. Il a également soulevé la Gold Cup avec le Mexique au niveau international en 2015.

Article précédentEn souvenir de l’homme-fusée indien K Sivan, le dernier jour de son mandat de chef de l’ISRO.
Article suivantDowning Street présente ses excuses à Elizabeth II pour les fêtes précédant les funérailles du duc d’Édimbourg